Fiche d’informations de base : Passereaux

Passereaux

Basic Information Sheet for the Finch

Histoire naturelle



On trouve des passereaux partout dans le monde. Le Diamant Mandarin, le Diamant de Bicheno et le Diamant de Gould sont originaires d’Australie où l’on peut trouver de grandes colonies, principalement dans les zones de prairies arides. Le Diamant de Bicheno est également observé dans les forêts et les garigues. Le Moineau du Japon est issu d’un croisement entre le Capucin à queue fine et le Capucin domino et n’existe pas dans la nature. Dans la famille des Fringillidés, seuls le Chardonneret Rouge et le Chardonneret Jaune sont respectivement listés dans l’Annexe I et II de la Convention on International Trade in Endangered Species (CITES). Les espèces citées dans l’Annexe I sont menacées d’extinction, leur commerce est interdit, et l’importation ou l’exportation de spécimens pour la recherche scientifique nécessite des permis spéciaux. Les espèces citées dans l’Annexe II ne sont pas nécessairement menacées, mais pourraient le devenir si leur commerce n’est pas strictement régulé.

Taxonomie



Classe: Aves

Ordre: Passeriformes

Famille: Estrildidae: 140 espèces

Erythrura gouldiae: Diamant de Gould

Lonchura striata: Moineau du Japon

Taeniopygia bichenovii annulosa: Diamant de Bicheno

Taeniopygia guttata guttata: Diamant Mandarin, le pinson domestique le plus classique

Famille: Fringillidae: plus de 125 espèces

Carduelis cucullata: Chardonneret Rouge

Carduelis xanthogastra: Chardonneret à Ventre Jaune

Beaucoup d’oiseaux d’autres familles sont également inclus parmi les pinsons.



[ezcol_1third]

Description physique


  • Diamant de Gould – couleur normalement vive avec des mutations de couleurs reconnues ou « non reconnues ».
  • Moineau du Japon – motifs marrons, beiges et blancs.
  • Diamant Mandarin – Queue noire et blanche, bec rouge avec des mutations de couleurs fréquentes.
  • Les oisillons ont des parties de la bouche claires (qui renvoient la lumière) spécifiques d’espèces pour attirer le dépôt de nourriture par les parents.


Dimorphisme sexuel


  • Le Diamant de Gould fait preuve d’un dimorphisme sexuel avec des mâles de couleurs plus éclatantes que les femelles.
  • Les différences entre les mâles et les femelles des autres espèces comme le Diamant de Bicheno sont extrêmement subtiles.


Alimentation



Les pinsons sont des granivores qui se nourrissent principalement d’une variété de graines dans la nature. Les oiseaux domestiques sont souvent nourris avec des granulés ou des mélanges de graines complétés avec des œufs ou des vers. Seule une petite quantité de grit doit être proposée.

Hébergement


  • Les cages hébergeant des oiseaux actifs doivent comporter au moins deux perchoirs.
  • Les cages doivent faire au moins 35 cm de long et de large pour un couple, une cage plus grande devant nécessaire pour permettre le vol. Les Diamants de Bicheno doivent avoir une cage d’au moins 60×90 cm avec un endroit ombragé.
  • Les perchoirs doivent faire de 1 à 2 cm de diamètre.
  • L’écart entre les barreaux ne doit pas faire plus de 13 mm.


Comportement


  • Les Diamants de Gould sont des oiseaux très stressés.
  • Les Diamants Mandarins s’adaptent bien à la captivité.
  • Les Moineaux du Japon sont d’excellents parents de substitution pour les Diamants de Gould.
  • Les besoins en exercice des passereaux sont importants.


Normal physiologic values


Température*42°C
Fréquence cardiaque (batt/min)Estimée à 274
Fréquence respiratoire (mvt/min)90-110
Poids (g)Diamant Mandarin10-16
Espérance de vie (années)Diamant Mandarin, Moineau Japonais4-7
Âge de l’envol (jours)Diamant Mandarin, Moineau Japonais18-22
Âge au sevrage (jours)21-28
Puberté (mois)Diamant Mandarin, Moineau Japonais9-10
Nombre de jours d’incubationEnviron 14
Nombre d’œufs par ponte3-6Limiter la ponte chez les espèces prolifératives (Mandarin, Japonais)
Prise de nourritureJusqu’à 30% du poids par jourLe métabolisme est 65% plus haut que chez les autres oiseaux
Prise de boisson250-300 ml/kg/jourLe Diamant Madarin et les autres oiseaux désertiques sont des exceptions, et certains pinsons peuvent survivre plusieurs mois dans une source directe d’eau.
Température environnementaleMimer l’environnement naturel. Généralement, les températures des foyers (21-27°C) sont adaptées.Les diamants de Gould sont moins résistants aux températures extrêmes que les Moineaux du Japon.
*L’examen clinique des oiseaux ne comporte pas de prise de température en routine.


Anatomie et physiologie



Les canaris partagent les caractéristiques anatomiques suivantes avec les autres membres de l’ordre des Passeriformes:

  • Métabolisme très rapide.
  • 7 sacs aériens: les sacs aériens thoraciques crâniaux sont fusionnés en un unique sac aérien claviculaire médial.
  • Les parties neopulmonaires et paleopulmonaires des poumons sont bien développées.
  • Il n’y a pas de communication entre les sinus nasaux gauche et droit.
  • Un pied anisodactyle bien développé pour se percher: un doigt (le hallux) est derrière et les trois autres doigts sont devant.
  • La rate est oblongue, non sphérique.
  • Le caecum est rudimentaire ou vestigial.


Contention



“Lights out/perches out”: pour attraper un canari, placer la cage sur la table d’examen. Eteindre la lumière et attraper l’oiseau avant qu’il ne s’adapte à l’obscurité. Maintenir la tête du canari entre l’index et le majeur. Utiliser le pouce et l’auriculaire pour maintenir délicatement le corps.

Prélèvement sanguin


  • Utiliser une aiguille de 27 à 30-gauge et une seringue de 0.5-1.0 mL, et ponctionner le sang à la veine jugulaire droite. Un prélèvement jusqu’à 1% du poids du corps est raisonnable chez un patient en bonne santé.
  • Le globule blanc prédominant dans la numération des passereaux est le lymphocyte.


Médecine préventive


  • Obtenir un historique complet et réaliser un examen clinique annuel.
  • Etablir une base de données avec des tests cliniques réguliers (hémogramme, électrophorèse des protéines, et bilan biochimique).
  • S’assurer d’une alimentation et conditions d’hébergement adaptées.
  • Recommander une quarantaine pour les oiseaux nouvellement acquis.
  • Réaliser des examens complémentaires pour des maladies sélectionnées sur la base de l’historique et des conclusions de l’examen clinique: polyomavirose, psittacose.
  • Déterminer l’origine et l’historique des animaux malades récemment acquis pour éviter l’extension de la maladie.


Injections


Intramusculaire (IM)Relativement sûr, plus précis. Injecter au milieu de la masse musculaire.Localisation idéale: muscle pectoral.
Sous-cutané(SC)De gros volumes peuvent être injectés, mauvaise absorptionLocalisation: Pli inguinal ou précrural
Intraveineux (IV)Efficace, marge de sûreté faibleVeine jugulaire droite


Principales maladies


  • Megabactériose (M. ornithogaster)
  • Picage (picage des plumes des autres membres du groupe, manifestation de surpopulation ou d’agression)
  • Campylobacter fetus (selles pales et volumineuses; fréquent chez les Estrildidae)
  • Cochlosoma (maldigestion, fréquent chez les moineaux japonais)
  • Colibacillose
  • Mycoplasmose (conjonctivite chez les pinsons laissés en liberté, Carpodacus mexicanus)
  • Papillomavirus
  • Paramyxovirus-3 (mauvais état général, signes d’atteinte du SNC, en particulier torticolis)
  • Polyomavirus
  • Salmonellose (ingluvite granulomateuse, pinsons européens)
  • Sternostoma tracheacolum (gale des sacs aériens)
  • Trichomonose
  • Tuberculose (le chardonneret rouge serait particulièrement sensible)

**Login to view references**

Référence