Fluides sous-cutanés chez les oiseaux

Introduction

La voie sous cutanée est la plus couramment employée pour l’administration de fluides chez les oiseaux. Une perfusion sous-cutanée peut être utilisée pour délivrer des fluides au besoin d’entretien ou corriger une légère déshydratation. La voie sous-cutanée peut également s’avérer être la voie la plus sûre initialement chez des oiseaux extrêmement débilités, en détresse respiratoire ou présentant une distension abdominale.

Vidéo [En anglais]

Vidéo produite par Dr. M. Scott Echols et narration par Dr. Susan Orosz.

Equipement nécessaire:

  • Seringue
  • Aiguille de taille appropriée: 22G à 25G pour les grands oiseaux et 25G à 27G pour les patients de petite taille
  • Fluides portés à temperature corporelle
  • +/- épijet: peut rendre l’administration de fluides plus aisée lorsqu’une seringue de grand volume est utilisée (35-60 mL)

Chez les rapaces, les fluides sous-cutanés peuvent être administrés en utilisant une ligne de perfusion (10-15 gouttes/mL) reliée à une poche de perfusion. Une seringue reliée à une aiguille ou un épijet est préférable pour les patients de petite taille. Les tailles d’aiguilles ci-dessus sont appropriées pour les psittacidés. Pour les rapaces, utiliser des aiguilles de 18G à 23G.

Administration de fluides sous-cutanés via seringue et une aiguille de petit diamètre chez un patient de petite taille

Administration de fluides sous-cutanés via seringue et une aiguille de petit diamètre chez un patient de petite taille. Photographie par Dr. Isabelle Langlois. Cliquer pour agrandir l’image.

Possibles complications:

  • Si l’aiguille est insérée trop profondément, les fluides peuvent être administrés dans le sac aérien abdominal et passer rapidement dans les poumons.
  • Bien que la région inguinale dispose d’un espace sous-cutané relativement étendu, une distension excessive de cet espace peut provoquer une diminution de l’apport sanguin, et donc une absorption plus lente des fluides administrés.

Instructions détaillées:

  • Placer les poches de fluides dans un incubateur ou les seringues dans un bain d’eau chaude de manière à administrer des fluides à température corporelle.
  • Les fluides sont usuellement administrés en région inguinale. Pendant qu’un assistant maintient le patient en position verticale, maintenir l’une des pattes en extension avec une légère abduction.

Subcutaneous fluids inguinal region

  • Ecarter les plumes au niveau de l’intérieur de la cuisse, où le membre rejoint la paroi abdominale. Utiliser l’alcool avec parcimonie pour maintenir les plumes écartées : l’alcool peut induire une diminution de la température corporelle de l’oiseau.
  • Insérer l’aiguille, biseau vers le haut, à un angle superficiel. Il est généralement aisé d’éviter les vaisseaux sanguins car l’aiguille est le plus souvent visible sous la peau.

Subcutaneous fluids needle insertion

  • A mesure de l’administration des fluides, l’espace sous-cutané va se remplir pour former une bulle. Cesser l’administration des fluides et rediriger l’aiguille si aucune bulle de fluides n’est observée.
  • Maintenir l’aiguille au centre de cette bulle de fluides pour éviter de sortir de l’espace sous-cutané par inadvertance.
  • Si l’espace cutané est trop rempli, une partie des fluides administrés peut fuir autour de l’aiguille. Le patient peut aussi commencer à présenter des signes d’inconfort.
  • Si une résistance s’oppose à l’administration des fluides, soit l’aiguille est insérée dans le muscle, soit le biseau est apposé à du tissu. Essayer de faire pivoter l’aiguille ou de la reculer légèrement afin de réajuster sa position.
  • Si les fluides administrés préalablement ne sont pas absorbés, le fréquence d’administration ou le dosage doivent être reconsidérés. Si l’oiseau présente une hypoprotéinémie, considérer une administration prudente de fluides par voie intraveineuse ou intra-osseuse.
Subcutaneous fluid diagram

Diagramme fourni par Dr. Scott Ford.

Astuces pour l’administration de fluides chez les patients de grande taille

Les fluides sont le plus souvent administrés en région inguinale (crural patagium). L’oiseau est maintenu par un assistant, une jambe en extension et en abduction. Humidifier l’intérieur de la cuisse pour mieux visualiser la peau, à peu près à mi-chemin entre le genou et le corps de l’oiseau.

Subcutaneous fluids administered to a large raptor

Les fluides sous-cutanés peuvent être administrés à un rapace de grande taille à l’aide d’un épijet et d’une seringue, ou en utilisant une ligne de perfusion comme indiqué dans le diagramme ci-dessus. L’espace inguinal peut se distendre de manière importante. Pour une meilleure visualisation, humidifier la zone avec de l’alcool et écarter les plumes. La plupart des espèces possèdent une zone sans plumes à cet endroit. Diagramme fourni par Dr. Scott Ford. Cliquer pour agrandir l’image.