Note d’Etat Corporel chez les Oiseaux

Introduction

La note d’état corporel (NEC) est un outil utile pour évaluer l’état de santé général d’un patient et évaluer son apport alimentaire. Le système de notation de l’état corporel décrit ci-dessous repose sur des notes variant entre 1 et 5, avec 1 correspondant à un état émacié et 5 correspondant à un état obèse par rapport à un oiseau « standard » (Fig 1).

Profound emaciation in a cockatoo with neuropathic ganglioneuritis

Figure 1. Cet oiseau émacié (note d’état corporel de 1) est “osseux” et n’a quasiment pas de muscles recouvrant le sternum. Crédit photographique: Dr. Isabelle Langlois. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Il n’existe actuellement pas de système de notation de l’état corporel universellement reconnu chez les patients aviaires en raison du fort degré de variabilité entre les espèces. Une variabilité entre les individus d’une même espèce peut également être observée, et peut être due à leur niveau d’activité (par exemple ceux avec les ailes taillées par rapport à ceux qui volent activement), leur “mode de vie” (par exemple ceux en liberté par rapport à ceux en captivité), et la saison de l’année (particulièrement chez les espèces migratrices).

Evaluation de la note d’état corporel chez les oiseaux adultes

Evaluez toujours la note d’état corporel lors de la réalisation de l’body weight. Weigh all birds in grams as part of the examen physique.

Pour évaluer la note d’état corporel:

  • Palpez les muscles de la poitrine longeant la crête ventrale du bréchet (ou carène). Notez la convexité ou la concavité du contour de la masse musculaire pectorale (Fig 2)
  • Notez le degré de proéminence de la carène (Fig 2)

    Transverse sections of the sternum and pectoral muscle mass, body condition score

    Figure 2. Coupe transverse du sternum et de la masse musculaire pectorale chez le patient aviaire illustrant les différentes notes d’état corporel (NEC) où (a) est la quille ou carène du sternum, (b) est la musculature pectoral, et (c) est le sternum. Emaciation = petit muscle, pas de graisse, contour musculaire concave (NEC 1). Bon état corporel = Contour musculaire convexe, peu de graisse sous-cutanée (NEC 3). Obèse: les contours musculaires s’étendent au dessus de la quille, dépôt de gras sous-cutané. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

  • Rechercher la présence de dépôts de graisse sous-cutanée en regard du sternum et de chaque côté de la poitrine, des flancs, du cœlome, des cuisses ainsi que du cou. L’humidification des plumes avec de l’alcool peut améliorer la visualisation des dépôts de graisse sous-cutanée de coloration jaune.(Fig 3)

    Subcutaneous fat deposits in a cockatiel.

    Figure 3. Dépôts de graisse sous-cutanée chez une perruche calopsitte. Crédit photographique: Dr. Ed Ramsay.Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Les notes d’état corporel ont initialement été crées pour essayer de quantifier le niveau de perte de muscle pectoral perdu chez les oiseaux malades. Ces systèmes peuvent être moins précis pour identifier ou quantifier l’obésité. Toutefois, lorsque l’état corporel augmente, le poids corporel et les réserves de matières grasses augmentent.

  • Un oiseau fin (NEC 1 à 2) est « osseux » avec une faible masse musculaire recouvrant le sternum (Fig 1). La carène du bréchet montre une forme en “V » proéminente.
  • Un oiseau en condition corporelle idéale (NEC 3) présente une bonne apparence générale, avec un contour musculaire pectoral approprié pour l’espèce.
  • Un oiseau en surpoids à obèse avec une NEC de 4 à 5 présente une poitrine rebondie avec une quantité variable de graisse sous-cutanée et de distension cœlomique. Le contour de la poitrine possède une forme en « U » large.

Les oiseaux en surpoids présentent souvent des dépôts de tissu graisseux sous-cutané, en particulier en regard du cœlome et des flancs. Les dépôts de graisse sous-cutanée en région inguinale peuvent aboutir à un élargissement des appuis posturaux, alors que les dépôts de graisse sous le bec peuvent aboutir à la formation d’un « double menton ». Les dépôts de graisse le long de chaque côté de la carène peuvent également créer une séparation des plumes sur le sternum, bien que la présence d’un tel « clivage » ne signifie pas nécessairement que l’oiseau soit en surpoids (Fig. 4). Les patients souffrant d’obésité morbide, en particulier les perruches ondulées et les Amazones peuvent également développer des lipomes.

Part in feathers over the sternum

Figure 4. Les dépôts de graisse de chaque côté de la carène peuvent aboutir à une séparation des plumes sur le sternum. Note: La présence d’un tel “clivage” ne signifie pas nécessairement que l’oiseau est en surpoids et une palpation est nécessaire. Crédit photographique : Dr. Gwen Flinchum. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Note d’état corporel chez les oiseaux juvéniles

Chez le patient pédiatrique, l’état corporel ne peut pas être évalué en palpant la masse musculaire pectorale, qui est peu développée, souple et flasque. A la place, évaluez la quantité de tissu mou et de graisse recouvrant les régions osseuses tels que le pelvis et les orteils.

Références