Fiche d’informations de base : la Calopsitte élégante

Calopsitte élégante – Nymphicus hollandicus

cockatiel

Histoire naturelle



Les perruches calopsittes proviennent des régions non côtières de l’Australie. La population en liberté est très grande, et l’UICN répertorie le statut de cette espèce comme étant « mineur ». La perruche calopsitte représente probablement le plus petit des cacatoès, bien qu’il y ait une certaine controverse entourant cette classification. Les perruches calopsittes sont des oiseaux de volière courants et elles font d’excellents animaux de compagnie.

Taxonomie



Clase: Aves

Ordre: Psittaciformes

Famille: Psittacidae

Nymphicus hollandicus


Description physique



La calopsitte est un petit perroquet (environ 32 cm ou 12,5 po) avec une crête érectile et de longues plumes rectrices.

Plumage



La calopsitte « standard » ou de phénotype sauvage est principalement grise avec du jaune, du orange, et des pointes de blanc. De nombreuses mutations de couleur existent y compris lutino, cinnamon, pied, face blanche, panaché, argent, olive, joues jaunes et perlé.

Le dimorphisme sexuel



Les calopsittes mâles ont un front, une gorge, une crête et des joues jaunes avec des pourtours auriculaires orange. Les femelles sont beaucoup moins jaunes et a le dessous des ailes barré horizontalement de jaune. Les mâles ont un plumage noir marqué sous leurs ailes.
Le dimorphisme sexuel est le plus évident chez la calopsitte « standard » ou avec un phénotype sauvage. Jusqu’à l’âge de 6 mois, la couleur du plumage ressemble à celui de la femelle, y compris les barres jaunes ou blanches sur la surface ventrale des ailes.

Alimentation


  • Les calopsittes sont granivores et frugivores. En liberté, ces oiseaux se nourrissent de graines d’herbe, de céréales, de baies et d’autres fruits.
  • Procurez une alimentation variée pour prévenir l’obésité.
  • Etant donné que ces psittacidés ingèrent des coques de graines, ils n’ont pas besoin de grit. En fait, certaines personnes peuvent proposer trop de grit en cas de maladie ce qui augmente le risque d’impaction.
  • Tous les régimes de graines sont déficients en protéines, vitamines, et minéraux, y compris le calcium et la vitamine A.


Agriculture


  • Proposez à votre perroquet des bains ou des douches quotidiennes pour entretenir sa peau et son plumage et pour une élimination de la poudre fine de son plumage.
  • Les cages devraient mesurer au moins 50-60 cm en longueur et en largeur.
  • Les perchoirs de la cage doivent être espacés de 1.3 à 1.9 cm et avoir un diamètre d’environ 1,5 cm. Fournir au moins deux perchoirs suffisamment éloignés afin que la calopsitte puisse voler ou planer. L’utilisation de papier de verre, abrasif, pour recouvrir les perchoirs, n’est pas recommandé.


Comportement


  • Les calopsittess sont des oiseaux sociables.
  • Ces perruches peuvent avoir des blessures traumatiques secondaires à des « frayeurs nocturnes» qui sont dus à des heurts de l’oiseau dans sa cage.
  • Explorer pour chercher de la nourriture est une partie importante de l’activité quotidienne d’un perroquet. Le propriétaire doit apprendre et encourager son perroquet à jouer et à explorer.


Valeurs physiologiques normales


Température (moyenne) *41,8 ° C107,1 ° F
fréquence cardiaque
(battements / min)
Environ 206 
 

Respiration (respirations / min)

40-50 
 

Poids corporel (g)

80-125
Moyenne 90
 
Longévité moyenne (années)12-15 
Maturité sexuelle6-12 mois 
Age du sevrage (jours)47-52 joursElevé par les parents
Oisillon32-38 jours 
Nombre moyen de jours d’incubation19-21Le mâle et la femelle couvent les œufs
Nombre moyen d’œufs pondus3-8
Moyenne 5
 
Température optimale moyenneImite l’environnement naturelDes températures de 21-27 ° C sont généralement acceptables, mais les oiseaux en bonne santé peuvent tolérer des températures plus chaudes et froides.
Consommation moyenne d’eau13,6 ml / jourIl existe des variations individuelles
Température optimale moyenneImite l’environnement naturelDes températures de 21-27 ° C sont généralement acceptables, mais les oiseaux en bonne santé peuvent tolérer des températures plus chaudes et froides.
* Un examen clinique aviaire ne comprend pas de mesure de la température du corps


Anatomie et physiologie



Les caractéristiques anatomiques des Psittaciformes comprennent:

  • Une communication entre les sinus nasaux gauche et droit
  • Une langue constituée de muscles intrinsèques
  • Une syrinx
  • La charnière crânio-faciale du bec est une articulation synoviale
  • Un ceca absent
  • Une vésicule biliaire souvent absente
  • Zygodactylie: deux doigts pointés vers l’arrière et deux vers l’avant


Contention



La contention d’un perroquets Amazone se réalise en tenant la tête entre l’index et le majeur. Le corps est soutenu avec la paume de la main ainsi qu’avec le pouce et le petit doigt.

Prise de sang



Utiliser une aiguille de calibre 27G et une seringue de 1 à 3 ml pour prélever le sang au niveau de la veine jugulaire droite. Un prélèvement de plus d’1 % du poids corporel est acceptable chez les patients

Médecine préventive


  • Obtenir une histoire complète et un examen physique annuel complet.
  • Établir des données de référence avec des tests cliniques réguliers (hémogramme, électrophorèse des protéines, et un profil biochimique).
  • Veillez à une nutrition et à des conditions d’élevage appropriés.
  • Recommander la quarantaine pour des oiseaux nouvellement acquis.
  • Effectuer des tests supplémentaires pour certains maladies basées sur l’histoire et l’examen physique: le polyomavirus aviaire et la chlamydophylose aviaire.
  • Déterminer l’origine et l’histoire des oiseaux malades nouvellement acquis afin de prévenir la propagation de la maladie.


Injections


Intramusculaire (IM)Sûr, plus précis.
Injecter au milieu de la masse musculaire pectorale.
Zone idéale d’injection : masse musculaire pectorale
Sous-cutanée (SC)De grands volumes peuvent être injectés, mauvaise
absorption
Lieu: pli inguinal ou pré crural
Intraveineuse (IV)La veine jugulaire droite ou brachiale sont les plus
couramment utilisées.
Autre option: Veine métatarsienne superficielle.


Pathologies importantes


Maladies infectieusesMaladies non-infectieuses
  • Chlamydophilose
  • Giardiose
  • Candidose
  • Kystes de plumes
  • Des pathologies de la reproduction telles qu’une ponte chronique, une rétention d’oeufs, une dystocie etc.
    Les calopsittes lutino sont à risque accru de problèmes de santé.
Les calopsittes lutino sont à risque accru de problèmes de santé.

Références