La Pasteurellose du lapin

Points clés

  • De nombreux lapins de compagnie sont porteurs de Pasteurella multocida, bien que les colonies de lapins de laboratoire indemnes de Pasteurella soient courantes.
  • Pasteurella multocida est la cause de maladie respiratoire la plus fréquente chez le lapin
  • La pasteurellose provoque en premier lieu une rhinite chez le lapin. Cependant, elle peut aussi se présenter comme une affection du bas appareil respiratoire, une otite moyenne, une dacryocystite avec conjonctivite, des abcès en diverses localisations, une affection de l’appareil génital ou une septicémie.
  • Le diagnostic de pasteurellose se base sur les signes cliniques ainsi que les analyses de laboratoire. La cytologie peut montrer de nombreux bacilles ainsi que des hétérophiles dégénérés. Le diagnostic définitif se base sur une culture et/ou une analyse de type PCR.
  • La gestion de la rhinite, de la conjonctivite ou de la dacryocystite nécessite l’association d’antibiotiques systémiques avec des traitements topiques comme des collyres, ou un flush des conduits nasolacrymaux si possible.
  • La plupart des souches de Pasteurella spp. sont sensibles au chloramphénicol, aux tétracyclines et aux sulfonamides. Certaines souches sont sensibles aux pénicillines, aux macrolides de dernière génération comme l’azithromycine, et aux fluoroquinolones comme l’enrofloxacine.
  • Le traitement médical seul n’est généralement pas suffisant en cas d’abcès. Un débridement chirurgical incluant l’exérèse de la capsule de l’abcès est recommandé si possible.
  • Des billes de polymethylmethacrylate imprégnées d’antibiotiques peuvent être implantées dans la cavité de l’abcès avant la fermeture. Elles sont particulièrement utiles en cas d’abcès dentaire ou osseux, pour lesquels les possibilités d’exérèse sont limitées.

La pasteurellose est une maladie affectant communément les lapins de compagnie (Oryctolagus cuniculus). La pasteurellose peut se manifester cliniquement de diverses manières, incluant rhinite, pneumonie, otite, pyomètre, ostéomyélite et abcès. La maladie peut être aigüe ou chronique, certains lapins devenant des porteurs asymptomatiques après la résolution des signes cliniques . . .


To continue you need to be a LafeberVet.com member. (Français), (Español)

Pour continuer, vous devez être un membre LafeberVet.com

Para continuar, debe ser miembro de LafeberVet.com

Already a LafeberVet Member?

Please Login