Diaporama les différentes races de lapin

  • Rabbit eating grass

    Lapin européen

    Le lapin européen (Oryctolagus cuniculus), est le descendant des lapins sauvages d’Europe et du Nord-Ouest de l’Afrique, où les Oryctolagus vivent encore à l’état sauvage. Les lapins ont été domestiqués depuis plusieurs centaines d’années. Les animaux de compagnie peuvent être hébergés à l’intérieur ou à l’extérieur dans des clapiers. Les lapins sont également utilisés comme animaux d’exposition, utilisés pour leur viande et leurs peaux mais également comme animaux de laboratoire.

    Photographie par ALEX J via Flickr Creative Commons

  • Rabbit breeds in various shapes and sizes

    Races

    Les lapins peuvent présenter de nombreuses formes, de différentes tailles et couleurs. L’American Rabbit Breeder Association reconnaît 49 races de lapins à ce jour et le nombre recensé par le British Rabbit Council est encore plus élevé.

    Beaucoup des lapins de compagnie sont le fruit d’un croisement de plusieurs races différentes. Même lorsque ces individus ne proviennent pas de croisement entre plusieurs races, ces lapins de compagnie achetés en animalerie présentent rarement les critères standards des races.

    Photographie par Králík_novozélandský_bílý Ervinpospisil via Wikimedia Commons

  • Red rabbit

    Couleurs ou variétés

    Les races de lapin présentent souvent de nombreuses couleurs ou « robes » ou « variétés ». Les exemples reconnus par le British Rabbit Council incluent (non exhaustif): agouti, beige, noir, bleu-crème, gris bleu, blue point, bronze, champagne, chinchilla, chocolat, gris foncé, fawn, or, ivoire, lilas, nutria, opale, gris pâle, rouge, sable noir, seal point, fumé, écaille de tortue, blé et jaune. Le lapin rouge tchèque figurant sur l’image ci-dessous :

    Photographie par www.kralici.kpr.eu via Wikimedia Commons

  • Dutch r

    Le lapin hollandais

    Les lapins hollandais possèdent un corps court et trapu de forme relativement ronde. Les oreilles dressées sont courtes, arrondies à leur extrémité avec une base assez large. Le masque coloré ou «blaze» en anglais a une forme typique. Les joues sont rondes et les yeux assez grands. Le pelage est court et brillant avec un motif bicolore caractéristique. Une des caractéristiques majeures du lapin hollandais est la «selle», cette zone de jonction entre la fourrure de couleur blanche et colorée située sur le dos. La race peut atteindre un poids corporel maximal de 2,5 kg (5,5 lb). En règle générale, ces lapins sont amicaux et sociaux ce qui en fait une race populaire de lapin de compagnie.

    Photographie par Danielle Hall

  • Dwarf rabbit

    Le lapin nain

    Les lapins présentent une grande diversité de taille. Le lapin nain néerlandais adulte pèse 1,134 kg (2,5 lb) ou moins. Le corps est court et compact avec une poitrine développée, des épaules larges et des pattes antérieures courtes et droites. La tête a une taille relativement importante, des yeux ronds et des oreilles dressées, recouvertes d’une épaisse fourrure et mesurant environ 5 cm de long. Les oreilles ont tendance à être légèrement arrondies à leurs extrémités. Le lapin nain hollandais a également une fourrure douce, courte et dense.

    Beaucoup de races de lapin nain ont tendance à avoir des têtes larges et bien développées qui peuvent être associés à un mauvais développement des mâchoires et les rend plus sujets aux malocclusions dentaires de stade III (Legendre 2002).

    Photographie par Lauri Rantala via Wikimedia Commons

  • Large rabbit

    Les moyennes et grandes races

    Il existe de nombreuses grandes races de lapins, y compris le californien et le néo-zélandais, qui sont très populaires pour la qualité de leur viande et leur utilisation comme animal de laboratoire.

    Le lapin néo-zélandais a une tête large, arrondie, un cou court, et des hanches bien arrondies et courtes, ainsi que des pattes antérieures droites et fortes. Les grandes oreilles recouvertes d’une fourrure épaisse et de taille proportionnelle au corps et les yeux sont roses dans cette race albinos. Le pelage doit être très dense et épais. Le poids du lapin adulte néo-zélandais varie entre 4,08-5,4 kg (9-12 lb). La lapine est plus grande que le mâle. Un fanon situé au niveau du cou est observé chez les femelles. Cette race a une réputation d’être facile et docile.

  • Flemmish giant

    Les races géantes

    Les exemples de lapins de race géante comprennent le grand chinchilla et le géant des Flandres. Le lapin géant des Flandres a un corps allongé avec de puissantes pattes avant et arrière. La tête est forte avec des oreilles droites. Le pelage est dense et court. Les lapines de race géante peuvent avoir un petit fanon.

    Photographie par Eponimm via Wikimedia Commons

  • Flemish giant male rabbit napping beside a Shetland sheepdog

    Les individus mâles de race géante mâle pèsent au moins 5 kg (11 lb) et les femelles pèsent au moins 5,4 kg (12 lb). Il n’y a pas de poids maximal. Montré ici, un lapin géant des Flandres avec une robe sable faisant la sieste à côté d’un chien berger Shetland.

    Photographie par Stamatisclan via Wikimedia Commons

  • Mandolin shape rabbit

    Conformation du corps

    Constatez la différence de la forme du corps entre un lapin de race géante et le corps long et maigre du lièvre belge.

    Crédit photo: Two Socks Rabbitry, posted with permission

  • Belgian hare

    Constatez la différence de la forme du corps entre un lapin de race géante et le corps long et maigre du lièvre belge.

    Crédit photo: Two Socks Rabbitry

  • Lionhead rabbit

    Robes des lapins

    Beaucoup de lapins de compagnie sont des races à fourrure standard composé d’un sous-poil et de poils de couverture (ou de garde). Les poils des races satin ont un aspect brillant. Ci-dessous, un lapin à tête de lion.

    Photographie par Curtis Kennington

  • Rex rabbit

    Le lapin rex

    L’épaisse et luxuriante robe à aspect de velours de la race Rex est due à de courts poils de couverture qui ne dépassent pas le sous-poil. Les lapins Rex pèsent au maximum 4,8 kg (10,5 lb). Les lapins Mini Rex pèsent jusqu’à 2 kg (4,5 lb).

    Les lapins Rex ont tendance à avoir des griffes cassantes ou déformées, en particulier sur les pattes antérieures. Les lapins Rex développent fréquemment des pododermatites parce que leurs pattes arrière n’ont pas de fourrure épaisse qui les prémunit conte ce type de lésion. Des soins préventifs et des conditions environnementales adéquats minimiseront ces problèmes. De nombreux lapins Rex ont également des cils ondulés et des lapins homozygotes pour la mutation du pelage, connus sous le nom de « French Rex » présentent un trichiasis ou «cils incarnés». Une irritation permanente de la cornée par ces cils malformés peut provoquer une kératite secondaire ou une inflammation cornéenne (Donnelly 2011, Letard 1929).

  • English lop

    Le lapin bélier

    Les lapins bélier ont des oreilles douces et souples qui pendent vers le bas. Ce port d’oreille particulier est rencontré chez un certain nombre de races comprenant le bélier anglais (montré ici), l’American fuzzy lop, le (mini) bélier miniature, et le bélier hollandais.

    Bien qu’une petite quantité de débris auriculaires soit normale dans cette race, les lapins bélier ont une prédisposition aux maladies de peau (Snook 2013). Ces derniers ont également un risque plus élevé de développer une otite moyenne comparativement à d’autres lapins otitis media par rapport aux autres lapins (De Matos 2015).

  • Mini lop

    Le bélier miniature

    Le mini bélier possède un corps court et compact. Il a un corps bien musclé, une croupe arrondie et un cou peu visible. Les pattes avant sont épaisses, courtes et droites. Dans un individu de race, les oreilles sont larges, épaisses, recouvertes d’une belle fourrure et arrondies aux extrémités. Les oreilles doivent retomber près des joues créant une image de fer à cheval. L’intérieur des oreilles ne doit jamais être visible quelque ce soit l’angle du port auriculaire. Cette race pèse environ 1,5 kg (3,3 lb).

    Comme certaines races naines, le bélier miniature sont brachycéphales et peuvent être prédisposés à des problèmes dentaires.

    Crédit photo: Dr. Lauren Thielen

  • Giant and small rabbit

    Durée de vie

    Les lapins de compagnie vivent entre 8-12 ans. Comme chez d’autres espèces, les races géantes ont tendance à vivre moins longtemps que leurs homologues de petite taille. Les lapins de grande race peuvent également souffrir d’un certain nombre de pathologies imputables à leur grande taille (Pulker 2011).

    Crédit photo: Amaryllis Gardener via Wikimedia Commons

  • Summary

    Résumé

    Bien que de nombreux lapins de compagnie soient le résultat de croisement de races avec leur propre beauté et leur charme, les races de lapin couramment vues en clinique comprennent le lapin hollandais, le lapin Rex, le lapin hollandais nain, le lapin bélier et le lapin néo-zélandais.

    Photographie par Rex McNicoll via Flickr Creative Commons

  • The end

    fin.

References

References

American Rabbit Breeders Association. ARBA recognized breeds. American Rabbit Breeders Association website. Available at https://www.arba.net/breeds.htm. Accessed April 19, 2016.

British Rabbit Council. Breed standards 2016-2020. The British Rabbit Council website. Available at http://www.thebrc.org/Mono%20Breeds%20Standards%202016-2020.pdf. Accessed April 19, 2016.

De Matos R, Ruby J, van Hatten RA, Thompson M. Computed tomographic features of clinical and subclinical middle ear disease in domestic rabbits (Oryctolagus cuniculus): 88 cases (2007-2014). J Am Vet Med Assoc 246(3):336-343, 2015

Donnelly TM. Rabbit ophthalmology. Proc Annual Conf American Board Vet Practitioners 2011. Available at http://www.vin.com/members/cms/project/defaultadv1.aspx?id=4832914&pid=11330&catid=&&sx=319. Accessed on August 2, 2015.

Harkness JE, Turner PV, VandeWoude S, Wheler CL. Biology and husbandry. Harkness and Wagner’s Biology and Medicine of Rabbits and Rodents, 5th edition. Ames, Iowa: Wiley-Blackwell; 2010: 23-25.

Legendre LFJ. Malocclusions in guinea pigs, chinchillas and rabbits. Can Vet J 43(5):385-390, 2002.

Letard E. Keratitis of Castor Rex and colored Rex rabbits [French] La kératite des lapins Castor Rex et Rex de couleur. Revue vétérinaire et journal de médecine vétérinaire et de zootechnie réunis. 81:419–425, 1929.

Pulker T, Carstens A, Williams J. Antebrachial chondrodysplasia in New Zealand white rabbits (Oryctolagus cuniculus). J S Afr Vet Assoc 82(3):176-178, 2011.

Snook TS, White SD, Hawkins MG, et al. Skin diseases in pet rabbits: a retrospective study of 334 cases seen at the University of California at Davis, USA (1984-2004). Vet Dermatol 24(6):613-617, 2013.