Fiche d’informations de base : Lapin européen

Lapin européen (Oryctolagus cuniculus)

European rabbit

Image par William Warby, de Flickr Creative Commons

Télécharger la version PDF (212 KB)

Histoire naturelle



Originaire de la péninsule ibérique, le lapin a été introduit aux Romains il y a plus de 2000 ans. Le lapin a été complètement domestiqué à partir du 17ème siècle et est devenu populaire comme animal de compagnie pour enfants sous l’ère victorienne.

Taxonomie



Classe: Mammalia

Ordre: Lagamorpha

Famille: Leporidae – Lièvres, lapins

Genre: Oryctolagus – Lapin européen

Oryctolagus cuniculus


Races



Il existe au moins 42 races de lapins. Les races les plus populaires sont le Néérlandais, le lapin nain (les adultes pèsent moins d’un kilo) et le lapin Rex.

Régime alimentaire



Le foin est essentiel à la santé du lapin. Les lapins doivent aussi recevoir de petites quantités de granulés riches en fibre (au moins 18% de fibres) et une grande variété de légumes, dont des légumes verts tels que le persil ou la coriandre, mais aussi des légumes de type racine.

Conditions d’entretieny



Les lapins sont des animaux crépusculaires, mais ils peuvent s’adapter au moins en partie au rythme de leur famille humaine. Ceux sont aussi des animaux très sociaux et territoriaux.

Préférer un sol plein recouvert de papier recyclé ou de copeaux de tremble. En cas d’usage d’une surface grillagée, recouvrir au moins une partie de cette surface à l’aide de carré de moquette, de tapis de gazon, de peau de mouton synthétique ou de serviettes éponges (attention au grignotage). Les lapins peuvent apprendre à faire leurs besoins dans un bac à litière.
La maison (ou une pièce) doit être protégée et sûre pour le lapin. Il convient d’éviter tout accès à des câbles électriques et autres objets pouvant représenter un risque, tout en procurant des jouets sûrs pouvant être rongés. Les lapins ont aussi besoin de pouvoir se cacher.


Valeurs physiologiques


Température38,0-39,6° C 
Fréquence cardiaque180-325 bpm 
Fréquence respiratoire30-60 bpm 
Espérance de vie6-7 ans 
Maturité sexuelle4-6 moisPetites races: 4-4,5 mois
  Grandes races: 4,5-5 mois
Durée de gestation30-33 jours 
Poids à la naissance40-50 g 
Taille de la portée1-6 (en moyenne 2) 
Age au sevrage6-8 semaines 
Température optimale de l’environnement15,6-21,0° C 
Prise de boisson quotidienne120 ml/kg/jour 


Anatomie / physiologie


  • Le métabolisme calcique est unique chez le lapin. La totalité du calcium ingéré est excrétée par les reins. De ce fait, la composition de l’urine varie avec le régime alimentaire. L’urine peut avoir une consistance épaisse, voire crémeuse et de couleur blanchâtre chez les lapins consommant beaucoup de calcium.
  • Les neutrophiles du lapin sont appelés hétérophiles.
  • Le thymus est situé ventralement au cœur et s’étend dans la ceinture thoracique. Il est de grande taille et persiste chez l’adulte également.
  • Les lapins respirent obligatoirement par le nez.
  • Formule dentaire: Incisives 2/1 Canines 0/0 Prémolaires 3/2 Molaires 3/3

Les incisives vestigiales sont une seconde paire d’incisives située derrière les incisives principales. Toutes les dents sont à racine ouverte et à pousse continue.

  • Les lapins produisent des caecotrophes (“crottes nocturnes”), qui sont ingérées régulièrement. La caecotrophie apporte au lapin les vitamines B et K, des acides aminés et des fibres.
  • Les fibres indigestibles (cellulose, lignine) régulent la motilité gastro-intestinale.
  • Chez la lapine, l’ovulation est induite. L’utérus est composé de deux cornes, sans corps utérin, les deux cornes communiquant chacune avec un col. Les oviductes sont longs et forment une circonvolution à leur extrémité.
  • La lapine allaite ses lapereaux une à deux fois par jour pendant 3-5 minutes (le lait est très riche).
  • Le squelette du lapin est relativement fin et léger, représentant 6-8% du poids corporel.


Contention



Les lapins possèdent un squelette relativement fin et délicat, associé à un dos et des membres postérieurs extrêmement musclés. En cas de contention inappropriée, le lapin eut se débattre ou ruer et risquer de se fracture le dos ou les membres postérieurs. La contention doit toujours être réalisée sur une surface non glissante, telle qu’une grande serviette épaisse ou un matelas.

Médecine préventive


  • La castration est recommandée afin de réduire le risque de marquage urinaire et d’améliorer la qualité de vie de l’animal.
  • L’ovariohystérectomie est recommandée afin de prévenir la survenue d’un adénocarcinome utérin et d’améliorer la qualité de vie de l’animal. Stériliser avant l’âge de 6 mois est préférable afin d’éviter l’excès de graisse qui va s’accumuler dans le mésovarium.


Prise de sang



Des volumes de sang importants peuvent être collectés à la veine jugulaire ou à la veine saphène latérale.

Des volumes de sang plus modestes peuvent être collectés à la veine céphalique.


Maladies principales


  • Cristallurie,urolithiase
  • Encéphalitozoonose
  • Stase gastro-intestinale
  • Fracture lombo-sacrée, luxation
  • Pasteurellose
  • Adénocarcinome utérin


Antibiotiques à éviter



Eviter les antibiotiques attaquant les bactéries gram positives, tels que les beta-lactames.
P.L.A.C.E.:

  • Pénicilline
  • Lincosamide, lincomycine
  • Amoxicilline, ampicilline
  • Céphalosporines, clindamycine
  • Erythromycine

**Login to view references**

References and further reading