Manipulation et contention des Psittaciformes

Introduction

La plupart des procédures médicales chez les perroquets de compagnie, également connus sous le nom de Psittaciformes ou de Becs crochus, nécessitent une contention manuelle. La manipulation d’un oiseau dont l’état clinique est critique présente un risque inhérent dont les propriétaires doivent être informés. Le temps de manipulation doit toujours être minimisé de sorte à limiter le risque d’hyperthermie et le stress de l’oiseau. Parallèlement, il est crucial de surveiller tout changement de tonus, de respiration ou de comportement de l’oiseau au cours de la contention. La manipulation d’un perroquet présente également un risque potentiel pour le personnel médical dans la mesure où même le plus sympathique des oiseaux peut mordre lorsqu’il se sent en danger.

Vidéo

Vidéo produite par Dr M. Scott Echols. Narration par Dr Susan Orosz.

Equipement nécessaires

  1. Une pièce sécurisée. Assurez-vous que toutes les portes et les fenêtres sont sécurisées. Fermez les stores pour masquer les vitres. Limitez l’existence de cachette potentielle et assurez-vous que les câbles électriques ne sont pas apparents.
  2. Tout le matériel potentiellement nécessaire au cours de l’examen ou de la procédure tels qu’un speculum oral, une source de lumière vive, des seringues et des aiguilles, des tubes de prélèvement sanguins, des lames de microscope, des écouvillons, etc.
  3. Une serviette-éponge ou une serviette en papier de taille adaptée. Les serviettes-éponges ne doivent pas présenter de fils distendus car ceux-ci peuvent rester accrocher autour de certaines parties du corps.

Instructions pas-à-pas pour la manipulation et la contention des perroquets

    1. Récoltez un historique complet avant de manipuler un oiseau de sorte à identifier et éviter tout problème.
    2. Observez attentivement l’oiseau à distance à la recherche de signes subtils de maladie. Si le patient est sévèrement débilité ou dyspnéique, le réchauffement et/ou la ré-oxygénation doivent être considérée avant la manipulation.
    3. Approchez-vous de l’oiseau de façon calme et silencieuse. Conservez la serviette hors-de-vue jusqu’à ce que vous soyez prêt pour la contention. Certains oiseaux manipulés de façon musclée dans le passé réagiront dès lors qu’ils apercevront la serviette.
    4. Introduisez lentement votre main (enveloppée ou non d’une serviette) et inciter l’oiseau à monter dessus. N’attrapez jamais un oiseau tenu sur le bras ou sur l’épaule de son propriétaire.

      Step 4: Taking out of cage

      Figure 1. Introduisez lentement votre main (enveloppée ou non dans une serviette) et invitez l’oiseau à monter dessus. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

    5. Maintenez délicatement le deuxième et le troisième orteil et approchez lentement l’oiseau de votre poitrine, tout en vous assurant de garder son bec à bonne distance sous votre menton.

      Step 5: Holding toes

      Figure 2. Tenez délicatement le deuxième et le troisième orteil, et approchez lentement l’oiseau de votre poitrine, tout en vous assurant de garder le bec du perroquet à une bonne distance sous votre menton. Cliquez sur l’image pour l’élargir.

    6. Approchez une serviette de l’oiseau et draper le tissu autour de son dos et/ou de sa tête.

      Enveloppez le dos et/ou la tête de l’oiseau à l’aide du tissu.

      Figure 3. Enveloppez le dos et/ou la tête de l’oiseau à l’aide du tissu. Cliquez sur l’image pour l’élargir

    7. Pour les petits oiseaux capables de voler ou pour les grands perroquets refusant de sortir de leur cage de transport, retirez lentement tous les éléments pouvant gêner la capture ou représenter un risque pour le patient.
    8. Utilisez ensuite une serviette avec délicatesse mais fermeté afin de restreindre l’oiseau dans un coin ou contre la paroi de la cage.

      Ensuite, utilisez une serviette de façon douce mais ferme afin de restreindre l’oiseau dans un coin ou contre la paroi de la cage

      Figure 4. Ensuite, utilisez une serviette de façon douce mais ferme afin de restreindre l’oiseau dans un coin ou contre la paroi de la cage. Cliquez sur l’image pour l’élargir.

    9. Contenez la tête d’une main et soutenez le torse et les ailes de l’autre main.
      Contenez la tête de l’oiseau à une main et soutenez le torse et les ailes de l’autre main

      Figure 5. Contenez la tête de l’oiseau à une main et soutenez le torse et les ailes de l’autre main. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

      En positionnant la paume de votre main sur le dos de l’oiseau, encerclez le cou à l’aide du pouce et de l’index sans l’étrangler

      Figure 6. En positionnant la paume de votre main sur le dos de l’oiseau, encerclez le cou à l’aide du pouce et de l’index sans l’étrangler. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

    10. En positionnant la paume de votre main sur le dos de l’oiseau, encerclez le cou à l’aide du pouce et de l’index sans l’étrangler.
    11. Pour assurer un bon contrôle de la tête, il est possible de positionner l’articulation du pouce au sein de l’espace inter-mandibulaire de l’oiseau.

      Pour assurer un bon contrôle, il est possible de positionner l’articulation du pouce dans l’espace inter-mandibulaire de l’oiseau

      Figure 7. Pour assurer un bon contrôle, il est possible de positionner l’articulation du pouce dans l’espace inter-mandibulaire de l’oiseau. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

    12. Prenez garde à ne pas exercer une pression excessive sur la zone de peau glabre des Aras (Ara spp.) ou des Gris du Gabon (Psittacus erithacus) sous peine de provoquer des ecchymoses.
    13. Les petits oiseaux peuvent être restreints en supportant le dos de l’oiseau contre la paume de la main. Utilisez le pouce, l’annulaire et l’auriculaire pour envelopper les ailes et contenez la tête à l’aide de l’index et du majeur.

      Pour les oiseaux de petite taille, utilisez le pouce et les deux derniers doigts pour contenir les ailes et restreignez la tête avec l’index et le majeur

      Figure 8. Pour les oiseaux de petite taille, utilisez le pouce et les deux derniers doigts pour contenir les ailes et restreignez la tête avec l’index et le majeur. Cliquez sur l’image pour l’élargir.