Notions de base en comportement : Approche clinique du Cochon d’Inde

Points clés

  • Le cochon d’Inde est une espèce calme et une proie.
  • Comme la plupart des espèces proies, le cochon d’Inde peut très bien masquer ses signes de douleur et de maladie.
  • Le cochon d’Inde a tendance à s’immobiliser lorsqu’il est effrayé ou stressé, rendant difficile l’observation de signes cliniques informatifs pendant l’examen à distance.
  • Afin de minimiser le stress et augmenter le succès clinique, il est recommandé de mettre le cochon d’Inde dans une salle d’examen calme et de l’approcher calmement et de parler doucement.
  • L’hospitalisation d’un cochon d’Inde peut être grandement améliorée par la présence d’un de ses compagnons de cage.
  • Les cochons d’Inde développent des préférences alimentaires très tôt dans leur vie, de ce fait il est important d’offrir aux cochons d’Inde hospitalisés leur alimentation habituelle autant que possible.
  • Surveiller l’appétit et les productions urinaires et fécales avec beaucoup d’attention, car ce rongeur peut s’arrêter de manger en cas de stress.
  • Administrer de la vitamine C quotidiennement aux cochons d’Inde malades et hospitalisés pour prévenir le scorbut, qui peut se développer très rapidement.

Les cochons d’Inde (Cavia porcellus) sont des petits rongeurs dociles, qui doivent être approchés avec beaucoup de précautions. Une évaluation précise de l’état de santé du patient nécessite d’obtenir une anamnèse détaillée, de faire un examen à distance attentif et un examen clinique approfondi . . .


To continue you need to be a LafeberVet.com member. (Français), (Español)

Pour continuer, vous devez être un membre LafeberVet.com

Para continuar, debe ser miembro de LafeberVet.com

Already a LafeberVet Member?

Please Login