Fiche d’informations de base : Caméléon panthère

Caméléon panthère (Furcifer or Chamaeleo pardalis)

Caméléon panthère

Crédit photo Cumen. Cliquez sur l’image pour l’agrandir


Biologie



Le caméléon panthère est endémique de Madagascar.

La plupart des spécimens vendus étaient des individus sauvages capturés dans la nature, mais suite à des changements dans la réglementation des exports malgache, la plupart des caméléons panthères sont issus d’élevages.


Taxonomie



Classe: Reptilia

Ordre: Squamata

Famille: Chamaeleonidae


Couleur et taille



Les mâles peuvent atteindre 20 à 50 cm de long, tandis que les femelles mesurent généralement environ 14 à 35 cm de long. Les caméléons atteignent leur poids adulte vers 2-2,5 ans, les mâles adultes pèsent alors 200 à 220 grammes et les femelles 140-160 grammes.

La couleur des caméléons panthère varie du vert au brun en passant par le rouge, orange, ou turquoise. Les Caméléons changent de couleur en fonction de stimuli internes et externes complexes impliquant des facteurs tels que la reconnaissance de leurs congénères, les variations de températures, les comportements de reproduction, et les expositions au soleil. Le changement de couleur n’est généralement pas utilisé en tant que camouflage. Au lieu de cela, afin d’échapper au prédateurs, les caméléons sont silencieux, adopte une démarche hésitante et dans un moindre degré, leur coloration.


Régime alimentaire



Nourrir les caméléons avec une variété d’insectes complémentés en calcium tels que les grillons, vers de farine, larves de Galleria mellonella, larves de Zophobas morio, les sauterelles, les vers à soie, et les cafards de Madagascar de taille appropriée.

Saupoudrez l’aliment des adultes avec un supplément de carbonate de calcium ou de gluconate de calcium une fois par semaine, ou plus souvent si l’exposition aux rayons UVB est limitée. Ce supplément doit être utilisé plus fréquemment si l’animal est en période de reproduction. Les suppléments de calcium doivent être dépourvus de phosphore ou posséder une faible teneur en phosphore. Le rapport phosphocalcique doit être au minimum Ca:P = 2:1. Un supplément vitamines minéraux peut également être donné une fois par semaine. Les caméléons panthères sont relativement sensibles à des supplémentation trop importants en vitamine A. Cette vitamine doit-être utilisée avec précaution.

Pour plus d’informations, téléchargez la fiche propriétaire: l’alimentation des reptiles insectivores.


Condition d’élevage


TempératureMaintenir un gradient de température de 24-32°C avec un point chaud atteignant 35°C. La température de la cage être diminuer à 18-21°C pendant la nuit.
Humidité / eauMaintenir le taux d’humidité à 60-80%. L’eau doit être fournie en vaporisant manuellement les plantes toutes les 4 à 8 heures ou avec un système de vaporisation automatique.
Taille et conception de cageLes adultes doivent être maintenus dans un grand enclos grillagé, vertical. La taille minimale de la cage est de 0.6 x 0.6 x 1 mètre, mais il est recommandé de d’avoir une cage plus grande si possible.
Aménagement de la cageFournir de multiples branches ou brindilles pour que le caméléon puisse escalader, des plantes en pot (par exemple des Ficus benjamina ou des hibiscus) afin que l’animal puisse se cacher, et une source de lumière à spectre complet afin de permettre une bonne absorption du calcium
Structure socialeLes caméléons panthères sont généralement des créatures solitaires et il est recommandé de les héberger individuellement. Cependant, un mâle hébergé avec une ou deux femelles peuvent généralement bien coexister dans une grande cage avec de nombreuses cachettes. Les mâles sont territoriaux et ne devraient pas être logés ensemble.


Durée de vie



De 2-5 ans
Les caméléons atteignent généralement leur maturité sexuelle entre 6 à 9 mois.

Anatomie / physiologie


DermatologieLes chromatophores sont des cellules différenciées permettant le changement de couleur.
Appareil respiratoireLes lézards ont des anneaux trachéaux incomplets.
Appareil musculo-squelettiqueLes caméléons sont didactyles. Ils possèdent cinq phalanges qui sont fusionnés en groupes de deux et trois latéralement ce qui donnent à l’extrémité de leur membre une apparence de moufle.
Appareil gastro-intestinalla langue est une structure complexe qui se trouve à la base de la cavité buccale. Le bout de la langue est normalement plus sombre et possède des papilles.
Dentition acrodonteles dents ne sont pas enchâssées dans des alvéoles, mais sont faiblement attachés à la surface de la mâchoire.
Appareil oculaireles paupières supérieures et inférieures sont fusionnées formant une ouverture limité qui ne permet que de visualiser la pupille. Les yeux peuvent se mouvoir de façon indépendant.
Appareil génito-urinaireun système de porte rénale est présent.
Comme beaucoup de lézards, le caméléon a une vessie à paroi mince.
L’organe copulateur mâle est formé d’hémipenis.
Dimorphisme sexuelles mâles sont plus grands que les femelles (voir Taille ci-dessus).


Manipulation



Les caméléons sont plus calmes lorsqu’ils sont sur un perchoir ou sur un doigt. Lorsqu’une contention est nécessaire, placez une main sous son ventre pour permettre au caméléon de saisir votre paume avec ses pieds. Placez la paume de votre autre main sur le dos du caméléon. Saisissez la tête derrière les yeux avec le pouce et l’index.

Prise de sang



Veine coccygienne ventrale
(La veine abdominale ventrale difficile à utiliser).

Dominantes pathologiques


  • Médecine préventive
  • Coproscopie
  • Quarantaine
  • Utilisez l’ivermectine avec prudence; des cas de toxicité ont été rapportés. Éviter son utilisation chez les animaux affaiblis.


Dominantes pathologiques



Le caméléon panthère est une espèce relativement rustique à condition que ces besoins environnementaux relativement complexes soient fournis.
Les pathologies fréquemment rencontrées incluent:

  • Endoparasitisme
  • Hyperparathyroïdie secondaire nutritionnelle ou maladie métabolique des os
  • Stomatite, maladie parodontale
  • Rétentions d’œufs ou dystocie
  • Atteintes ophtalmiques
  • Insuffisance rénale chronique

References