Fiche d’informations de base : Iguane vert ou Iguane Commun

Iguane vert ou Iguane Commun (Iguana iguana)

Iguane vert ou Iguane Commun

Photographie par ‘Cy’.


Histoire Naturelle



L’Iguane Vert est originaire des forêts tropicales d’Amérique Latine.
La plupart des iguanes domestiques sont élevés dans des fermes au Salvador et au Costa Rica. Mais il existe encore aujourd’hui des ventes d’animaux sauvages prélevés dans la nature.
[ezcol_1third]

Taxonomie

[/ezcol_1third]
[ezcol_2third_end]
Classe: Reptilia

Ordre: Squamata

Famille: Iguanidae

iguanes, chuckwallas


Couleur et Taille



Les juvéniles ont une couleur vive verte. La couleur a tendance à devenir moins intense quand le lézard prend de l’âge. Des bandes verticales sombres sont visibles sur la queue à tous les âges. Les mâles reproducteurs peuvent également avoir une teinte orangée. Des couleurs rouges et albinos ont aussi été décrites.

Les adultes peuvent atteindre 1.80 m de longueur (queue incluse) voire plus.


Alimentation



Les iguanes verts sont herbivores.

  • La ration des adultes doit être en majorité composée de végétaux sombres et feuillus. Offrir une variété de végétaux comme par exemple du chou vert, du chou frisé, de la laitue, des feuilles de pissenlit, des feuilles de navet, des feuilles de moutarde, des feuilles de betterave, du bok choy, des blettes, des épinards, de la chicorée, scarole etc.
  • Mélanger des végétaux avec d’autres légumes coupés ou râpés comme la courge, la courgette, la patate douce, le brocoli, les pois et les carottes.
  • Les fruits ne doivent pas représenter plus de 5% de la ration et doivent inclure des éléments riches en nutriments comme la papaye, le melon ou la banane.
  • Les récompenses occasionnelles peuvent être constituées de fleurs de plantes non toxiques comme l’hibiscus.

Saupoudrer la ration des adultes non-reproducteurs avec un supplément de carbonate de calcium ou de gluconate de calcium une fois par semaine. Les suppléments en calcium ne doivent pas ou peu comporter de phosphore avec un ratio Ca/P minimum de 2/1. Un supplément en vitamines et minéraux peut également être proposé une fois par semaine.


Hébergement


TempératureL’iguane vert a une zone de température optimale préférentielle de 27-31°C. Le point chaud doit atteindre 33-35°C.
Humidité/eauLes iguanes verts vont souvent se baigner dans leur bol d’eau et peuvent y déféquer. Le bol d’eau et la zone de baignade doivent être nettoyés au moins une fois par jour. Les iguanes doivent être aspergés une fois par jour d’eau chaude.
Taille de la cage et designLes adultes ont besoin d’un très grand enclos arboré (2x1x2m) ainsi des cages faites sur mesure sont souvent nécessaires. La mise en place de filtres est un plus pour la circulation de l’air bien que le gros de l’effort doit être mis dans le maintien d’un taux d’humidité élevé.
Fournir une source de lumière large-spectre afin de garantir l’absorption optimale du calcium.
Eléments de la cageLes iguanes sont arboricoles, et sont plus à l’aise lorsque des structures pour grimper sont fournies. Placer des branches robustes pour soutenir le gros poids des adultes.
Structure socialeLes iguanes sont solitaires et territoriaux.


Longévité



Les iguanes verts peuvent vivre jusqu’à 15-20 ans lorsqu’ils sont correctement entretenus.

Anatomie/ physiologie


Gastro-intestinal :Le bout de la langue est normalement coloré d’un rouge foncé
DermatologieLes iguanes adultes ont un fanon, ou lambeau de peau, sous la mandibule.
Contrairement aux serpents, les lézards ne présentent pas une mue complète mais une mue par morceaux.
Contrairement à de nombreux lézards, le cœur des iguanes est localisé juste caudalement à l’entrée du thorax.
Cardiopulmonaire :Les lézards possèdent des anneaux trachéaux incomplets.
Autres : 
Les glandes nasales à sel excrètent le sodium excédentaire. Les iguanes « éternuent » un fluide clair riche en sodium, qui sèche ensuite pour former une fine poudre blanche.
Deux masses graisseuses ou plus sont présentes dans l’abdomen caudal.
La paire de reins se trouve dans le canal pelvien.
Urogénital :Les iguanes verts ont une vessie à paroi fine.
Dans l’hémisphère sud, la saison de reproduction s’entend généralement d’octobre à juin.
Dimorphisme sexuel :Les iguanes mâles ont un renflement au niveau de l’hémipénis. L’hémipénis est l’organe copulateur mâle. Les mâles ont également tendance à être plus gros en taille avec des épines dorsales, un fanon et des pores fémoraux plus larges que chez la femelle. Les pores fémoraux sont des ouvertures par lesquels des glandes produisent une sécrétion épaisse et cireuse. Ces sécrétions jouent un rôle dans le marquage et la communication via des phéromones.


Contention



Ne jamais attraper un iguane par la queue. Les iguanes utilisent l’autotomie comme un mécanisme de défense par la perte de la queue. Un plan de fracture vertical de tissu fibro-conjonctif et de cartilage traverse le corps et une partie de l’arc postérieur de chaque vertèbre caudale. Ainsi la queue peut tomber lorsqu’elle est saisie, même lorsqu’une faible pression est appliquée. La queue repoussera en une tige cartilagineuse.

Les iguanes peuvent aussi se montrer “agressifs”. Ils peuvent mordre et se retourner, en utilisant leurs griffes acérées pour blesser le manipulateur, et les plus gros spécimens utilisent leur queue comme un fouet en la dirigeant vers les yeux.


Prélèvement sanguin



Veine ventrale de la queue (coccygienne) (voir Contention ci-dessus)

Veine abdominale ventrale

(Veine jugulaire)


Médecine préventive



Examens cliniques réguliers.

Envisager la castration et proposer des plantes riches en phytoestrogènes pour réduire l’agressivité des mâles.


Principales maladies


  • Abcès
  • Calcul kystique
  • Rétention d’œufs ou dystocie
  • Corps étranger
  • Hyperparathyroïdisme secondaire nutritionnel ou maladie métabolique des os (Télécharger le document réservé aux abonnés : La maladie métabolique des os chez les Reptiles et Amphibiens).
  • Maladie rénale

**Login to view references**

Référence