Fiche d’informations de base : Tortue charbonnière à pattes rouges

Fiche Tortue charbonnière à pattes rouges (Chelonoidis carbonaria)

Tortue charbonnière à pattes rouges

Crédits photos “Sarah and Iain”. Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Espèce



Les tortues charbonnières sont des tortues terrestres robustes, énergiques avec une personnalité propre. Elles sont natives d’une grande variété d’habitat depuis les forêts tropicales humides jusqu’aux savanes sèches, ou des zones semi arides d’Amérique central et d’Amérique du Sud. Généralement, l’espèce préfère les environnements humides.
Les tortues charbonnières font de très bons animaux de compagnie. Les animaux vendus jeunes sont généralement né en captivité, alors que les adultes peuvent provenir de la nature.

Taxonomie



Classe: Reptile

Sous-classe: Chelonii

Ordre: Testudines

Famille: Testudinidae (tortue charbonnière à pattes jaunes, Chelonoidis denticulata)

Couleur et taille



Les adultes possèdent une dossière haute rebondie, des marques jaunes orange sur la face, et des écailles jaune-rouge à orange-rouge sur les pattes avant. Chaque écaille de la partie dorsale de la dossière possède un centre jaune. La taille des adultes varie de 30 à 50cm.

Alimentation



Les tortues charbonnières sont des herbivores mais qui peuvent aussi manger des invertébrés tels que les limaces et les escargots.
La base de la ration alimentaire doit être constituée de verdure, d’herbe et de feuillu.
Il est recommandé aussi de fournir une variété de végétaux, de foin, et de fruits (banane, mangue, papaye) découpés.
Proposer une petite quantité de protéine animale (aliment pour chien faible en calorie, verre de terre) toutes les 1 à 2 semaines.
Saupoudrer l’alimentation d’adulte non reproducteur de salade avec un supplément de carbonate de calcium ou de gluconate de calcium une fois par semaine. Les suppléments en calcium doivent être dépourvu, ou en faible teneur de phosphore avec un ratio calcium sur phosphore de minimum de 2/1. De plus, fournir de l’herbe et du fourrage à haute teneur en calcium comme le trèfle ou le pissenlit. Ceux-ci sont très apprécié des tortues charbonnière, et ne nécessites pas une complémentation calcique. Un supplément vitamines/minéraux peut-être proposé une fois par semaine.

Environnement


TempératureFournir un gradient de température de 26 à 29°C avec un point chaud atteignant les 32°C. Durant la nuit, diminuer la température à 20-22°C.
Humidité/eauFournir une quantité importante d’eau afin que les tortues puissent boire et se baigner, ainsi qu’une hutte ou un terrier où le taux d’humidité est élevé.
Taille et plan du terrariumCette espèce de tortue est très active. Fournir à un couple d’adulte au moins une surface de 2m sur 1m. Lorsque la température le permet, il sera préférable de les maintenir en captivité à l’extérieur.
Accessoire du terrariumFournir une lampe à spectre solaire complet afin de permettre une absorption normal du calcium.
Structure socialeLes tortues charbonnières sont des animaux sociaux, bien que les males reproducteurs puissent se montrer agressifs.


Espérance de vie



25-35 ans (possiblement plus de 50 ans)

Anatomie/ physiologie


Phanères:Les chéloniens possèdent un bec corné dur à la place des dents. La carapace est composée de plaques osseuses couvertes par des écailles kératinisées. La partie dorsale de la carapace est appelée la dossière et la partie ventrale le plastron.
Appareil respiratoire:La trachée est relativement courte avec des anneaux trachéaux cartilagineux complets. Les poumons sont volumineux et sacculaires avec plusieurs septum, accolés à la carapace.
Appareil urogénital:Les tortues ont une vessie bilobée très distensible dont la paroi est fine.
Leur phallus est unique, volumineux, lisse et provient du planché du cloaque.
Le tortues charbonnière mâles ont un plastron concave est une queue longue. Le plastron des femelles est plat et leur queue est relativement courte.


Contention



Les tortues sont facilement maintenues par la carapace. Cependant, un examen Clinique complet incluant l’extension de la tête et du cou, nécessite souvent une sédation. A cause du risque lié à la présence de salmonelle sur la peau et la carapace des tortues, toujours se laver les mains après avoir manipuler un reptile.

Prise de sang



Sinus coccygien dorsal
Veine jugulaire (la veine droite est plus large que la gauche)
Artère brachial/plexus huméral distal
Sinus sous-carapacier

Médicine préventive



Examen Clinique régulier
Ne pas utiliser de l’ivermectine chez les tortues

Dominante pathologiques



Les tortues charbonnières sont des animaux relativement rustiques. Les pathologies décrites en captivité sont :

  • Déshydratation
  • Lipidose hépatique
  • Hyperparathyroïdisme secondaire d’origine nutritionnel (Metabolic Bone disease)
  • Obésité (si l’obésité est un problème chez une tortue charbonnière adulte sédentaire, celle-ci peut être mise à la diète une ou deux fois dans la semaine, cependant, les tortues charbonnières sont des animaux plutôt actifs. Une meilleure solution consiste à augmenter la taille de leur habitat afin de favoriser leur exercice et donc leur consommation de calories. Ces animaux aimeront utiliser un enclos de 2000m² ou au minimum une pièce de 3,6m²
  • Prolapsus du pénis
  • Déformation de la carapace (tortue « toblerone »)
  • Infection respiratoire

Références lectures recommandées