Fiche d’informations de base : Scinque à langue bleue

Scinque à langue bleue (Tiliqua spp.)

BTS close-up

Photo de reptilesweb.com

Biologie


Les scinques à langue bleue sont représentés par une variété d’espèces, de sous-espèces et de races que l’on retrouve de l’Australie, à la Nouvelle-Guinée en passant par l’Indonésie. Deux des variétés les plus communes dans le commerce des animaux domestiques sont le Tiliqua scincoides intermedia, et l’Irian Jaya, un T. scincoides non formellement décrit. Ces animaux diurnes nichent au sol et possèdent des membres antérieurs et postérieurs minuscules, un corps trapu, et une grande langue bleue qui peut être exposée afin d’effrayer les ennemis potentiels.

Certains scinques à langue bleue sont élevés dans les pays où ils sont commercialisés, mais beaucoup sont importés d’Indonésie et de Nouvelle-Guinée.


Taxonomie


Classe: Reptilia

Ordre: Squamata

Famile: Scincidae-scinques, poisson des sables

Couleur et la taille


Ce grand scinque, à large corps trapu, possède des motifs en bar sur tout le corps et la queue qui peuvent être plus ou moins sombres. Des couleurs roses à oranges peuvent se retrouver sur les flancs. Les adultes atteignent 30 à 38 cm de longueur.

Régime alimentaire


Les scinques à langue bleue ont un régime omnivore. Ils ont besoin d’une grande variété de nourriture pour satisfaire leurs besoins:

  • La majeure partie de l’alimentation (45-60%) doit être composée de légumes verts. Nourrir le scinque avec des légumes verts à feuilles sombres comme la moutarde, le chou frisé, le pissenlit et le chou vert. Mélanger ces feuilles avec des légumes comme les pois, les haricots verts, le maïs, la courge, les carottes, les patates douces, les concombres, les courgettes, les poivrons verts, et le persil.
  • Offrir également une source de protéines tels que des grillons, vers de farine, des escargots et occasionnellement des souris « pinky ». Certains scinques peuvent également accepter des vers de terre. Les juvéniles mangent plus de proies que les adultes. Pour plus d’information, télécharger le document pour les propriétaires: « l’alimentation reptiles insectivores ».
  • Des fruits et des fleurs peuvent être offerts en tant que friandises.

Saupoudrez l’alimentation de l’adulte non mis à la reproduction avec du carbonate de calcium ou un supplément de gluconate de calcium une fois par semaine. Les suppléments de calcium doivent être dépourvus de phosphore ou en bas en phosphore avec un minimum de ration Ca/P de 2/1. Un supplément vitamine / minéral peut également être offert une fois par semaine.

Nourrir les adultes tous les 1 à 2 jours.


Condition d’élevage


Température Fournir un gradient de température avec un point froid de 21-29°C et un point chaud 33 à 38°C à l’extrémité opposée.
Humidité / eau Maintenir environ 30% d’humidité relative
De l’eau fraiche doit toujours être disponible. Le bol ou la coupelle doivent être assez grandes mais avec des rebords pas trop haut pour que le scinque puisse y accéder facilement.
Cage size and design At minimum, provide adults with a 40-55 gallon aquarium (or a cage of equivalent size), however these lizards have wide ranges in the wild and they will do best with much larger enclosures.
Taille et conception de la cage
  • Fournir aux adultes un aquarium d’un minimum de 151-208L (ou une cage de taille équivalente), cependant ces lézards ont des territoires vitaux beaucoup plus grands, ils seront d’autant plus heureux avec un terrarium plus grand.
  • Fournir une source de lumière à spectre complet pour l’absorption normale du calcium alimentaire.
  • Fournir des cachettes aux deux extrémités de l’enceinte.
  • Placez un rocher au point chaud de la cage.
  • Les copeaux d’Aspen font un excellent substrat car ils permettent au scinque de s’enterrer.
Structure sociale Les scinques doivent être logés seuls. Même les juvéniles mis ensembles se battent sauvagement.

Longévité


20 ans et plus
Les scinques à langue bleue sont généralement sexuellement matures vers 2-3 ans.

Anatomie / physiologie


Dermatologie: Contrairement aux serpents, les lézards muent de manière non uniforme en « patch ».
Appareil respiratoire: comme lézards, les scinques ont des anneaux trachéaux incomplets.
Le dimorphisme sexuel: il peut être difficile (et souvent impossible) de déterminer le sexe des scinques. La taille du corps et la forme de la tête peuvent être mesurés, mais il existe une superposition importante de mesure entre les mâles et les femelles. Les mâles adultes sont plus robustes et plus grand. Les femelles ont une tête plus longue et plus fine alors que mâles ont tendance à avoir des têtes plus larges. Cette distinction est cependant subtile.

Contention


Les scinques à langue bleue sont considérés comme des lézards très dociles. Il faut cependant toujours se laver les mains avant de manipuler des scinques afin de minimiser le risque de sentir l’odeur de leurs produits alimentaires. L’utilisation de gants en cuire permet d’éviter toutes griffures, et permettent à l’animal d’avoir une prise alors qu’il est maintenu.

Ne saisissez jamais un scinque par la queue. Scinques ne possèdent un réflexe d’autotomie mais cependant, ils ne perdent pas leurs queues facilement. L’autotomie est un mécanisme de défense qui entraine la perte de la queue. Un plan vertical de fracture fait de tissu conjonctif et de cartilage traverse chaque vertèbre caudale à travers le corps vertébral et une partie de l’arc neural. La queue peut tomber quand elle est attrapée, même lorsque qu’une faible pression est appliquée sur celle-ci. La queue repousse comme sous forme de tissu cartilagineux entouré par de l’épiderme.


Ponction veineuse


Veine coccygienne ventrale

Médecine préventive


  • Réaliser des examens physiques réguliers
  • Analyse des parasites fécaux
  • Quarantaine

Dominante pathologique


Les scinques à langue bleue sont relativement robustes, cependant des problèmes communs incluent:

  • Morsures (lors de la présence de plusieurs individus)
  • Hyperparathyroïdie secondaire nutritionnel ou maladie métabolique des os
  • Obésité
  • Cachexie provenant d’élevage abusif

**Login to view references**

Bibliographie