Ophtalmologie des rapaces: Lésions oculaires

Points clés

  • Toute forme de trauma de la tête implique généralement l’œil et ses structures associées du fait de sa grande taille et de son manque relatif de protection orbitaire.
  • Les découvertes cliniques chez les oiseaux de proie atteints de trauma crânien incluent communément une lacération de la paupière ou de la membrane nictitante, un décollement de rétine, un hyphéma et une hémorragie particulièrement abondante dans le corps vitré.
  • Les conséquences d’un défaut palpébral sont minimes si la membrane nictitante fonctionne normalement.

Chez les rapaces, l’œil est de grande taille et est relativement peu protégée latéralement et dorsalement par l’orbite de sorte que toute forme de trauma à la tête affecte fréquemment l’œil et ses structures associées . . .


To continue you need to be a LafeberVet.com member. (Français), (Español)

Pour continuer, vous devez être un membre LafeberVet.com

Para continuar, debe ser miembro de LafeberVet.com

Already a LafeberVet Member?

Please Login