Comprendre l’anatomie dentaire des Reptiles : Applications cliniques

Points clés

  • Les lézards n’ont pas d’alvéole dentaire et leur dentition est acrodonte ou pleurodonte.
  • La dentition acrodonte est attachée superficiellement aux arrêtes de la mandibule et du maxillaire.
  • Il est particulièrement important de faire attention aux dents lors des manipulations de reptiles à dentition acrodonte car les dents ne seront pas remplacées.
  • Les caméléons et les agamidés, tels que les dragons barbus et les dragons d’eau, possèdent une dentition acrodonte
  • .

  • Les dents acrodontes tombent facilement et ne sont pas remplacées. Lorsque les dents s’usent, la surface dentaire finit par ne plus être que l’os lui-même.
  • La dentition pleurodonte est retrouvée chez les serpents et de nombreuses espèces de lézards, incluant les iguanidés et les varans.
  • Avec la dentition pleurodonte, une portion plus grande de la dent est en contact avec la mâchoire, créant une attache plus solide.
  • La dentition pleurodonte est régulièrement remplacée au cours de la vie de l’animal.
  • La maladie parodontale est particulière fréquente chez les agamidés et les caméléons. Les propriétaires ne reconnaissent généralement pas les premiers signes de problème dentaire et ne constatent la maladie que lorsqu’elle est déjà avancée.

Une des principales différences entre les reptiles et les mammifères est la structure et le renouvellement des dents. Le remplacement régulier des dents ou la polyphyodontie est essentielle chez de nombreux reptiles et de nombreuses raisons justifient cette stratégie évolutive. Premièrement, la mâchoire est relativement petite à la naissance et doit beaucoup grandir jusqu’à la maturité, nécessitant plusieurs jeux de dents . . .


To continue you need to be a LafeberVet.com member. (Français), (Español)

Pour continuer, vous devez être un membre LafeberVet.com

Para continuar, debe ser miembro de LafeberVet.com

Already a LafeberVet Member?

Please Login