Article  Vidéo 

Administration de traitements aux Reptiles

Régulièrement, les techniques d’administration de traitements par voie orale ou intramusculaire (IM) doivent être expliquées et montrées aux propriétaires pour permettre la poursuite des soins à la maison. Dans la plupart des cas et la plupart des espèces, les injections parentérales sont préférées à la voie orale. Les médicaments injectables peuvent être administrés par voie IM, sous-cutanée (SC), intracœlomique (IC), intraveineuse (IV) ou intra-osseuse (IO). Avant de commencer le traitement, assurez-vous que le patient est bien hydraté et maintenu dans sa zone de température optimale.

Article 

Electrocardiographie chez les Animaux d’Espèces Exotiques

L’activité électrique des cellules musculaires cardiaques peut être surveillée par le tracé d’un électrocardiogramme (ECG). Le tracé ECG est composé de trois complexes primaires: l’onde P, le complexe QRS, et l’onde T, qui représentent respectivement la dépolarisation atriale, la dépolarisation ventriculaire et la repolarisation ventriculaire …

Article 

Surveillance des Signes Vitaux chez les Espèces d’Animaux Exotiques

Tous les anesthésistes, y compris les plus chevronnés et les plus inébranlables, peuvent se retrouvés intimidés par les patients d’espèces exotiques. La surveillance de l’anesthésie peut être angoissante en soi, et ceci peut encore être aggravé par les difficultés supplémentaires liées à ces espèces particulières. Les moniteurs d’anesthésie vétérinaire classiques pour les patients canins et félins ne sont pas conçus pour lire les fréquences cardiaques et respiratoires extrêmement élevées (ou extrêmement basses) de certains animaux exotiques. Malgré ces difficultés, des informations précieuses sur les signes vitaux du patient peuvent être collectées à l’aide d’outils de surveillance ainsi qu’avec des techniques manuelles.

Article 

Comprendre l’anatomie dentaire des Reptiles : Applications cliniques

Une des principales différences entre les reptiles et les mammifères est la structure et le renouvellement des dents. Le remplacement régulier des dents ou la polyphyodontie est essentielle chez de nombreux reptiles et de nombreuses raisons justifient cette stratégie évolutive. Premièrement, la mâchoire est relativement petite à la naissance et doit beaucoup grandir jusqu’à la maturité, nécessitant plusieurs jeux de dents.

Documents d’information pour les propriétaires 

Prévenir les problèmes des grands boas et pythons

Selon la Humane Society des Etats-Unis, 17 décès et bien d’autres blessures sont liées à de grands serpents constrictors depuis 1978. Considérant les milliers de grands constrictors vendus, le taux de mortalité est assez faible. Cependant, chaque incident—dont le décès de 4 bébés dans leurs berceaux et 3 autres enfants—est particulièrement tragique, d’autant plus que ces cas sont totalement prévisibles et évitables.

Article  Vidéo 

Manipulation et contention des serpents

Les cliniques vétérinaires sont souvent plus réticentes à recevoir les serpents que les autres reptiles. Cependant, la plupart des serpents sont les patients les plus faciles à attraper et maintenir en clinique

Article  Vidéo  Web conférence 

Focus sur l’Anesthésie & l’Analgésie des Reptiles

Il est aussi important de garder à l’esprit que l’effet analgésique procuré par l’anesthésie générale est de courte durée, jusqu’au réveil au mieux. Des protocoles d’analgésie doivent être instaurés dans tous les cas où des stimuli douloureux sont inévitables. Nous devons penser que l’anesthésie et l’analgésie sont deux composants différents d’une seule modalité, les deux étant essentiels à son succès.

Fiches d’information 

Fiche d’informations de base : Boas et pythons

Le groupe de serpents appelé  » boas  » se compose de plus de 40 espèces. La plupart des boas de compagnie populaires sont des espèces du Nouveau Monde, mais les boas sont également trouvés en Afrique et en Asie…

Article  Motif de consultation 

Motif de consultation: Troubles de la mue chez les reptiles

Les troubles de la mue (ou dysecdysis) sont fréquemment observés chez les serpents et les lézards débilités. La dysecdysis n’est pas en soi un problème primaire, mais plutôt un signe d’un problème sous-jacent .

Fiches d’information 

Fiche d’informations de base : Serpent des blés

Les serpents des blés se trouvent dans les régions boisées et forestières du sud-est et du centre des États-Unis. Son habitat va à l’ouest jusqu’au Kentucky et à la Louisiane et au sud jusqu’au Mexique…

Fiches d’information 

Fiche de d’informations de base : Lampropeltis

Il existe plusieurs espèces de Lampropeltis dont l’habitat et la distribution varient. Le Lampropeltis Oriental se trouve dans les forêts humides des États de la côte Est…