Entérocolite chez les Hamsters

Points clés

  • L’entérocolite est la cause principale morbidité et mortalité chez le hamster.
  • Le “syndrome de la queue mouillée” est un signe clinique non-spécifique pouvant être la conséquence d’une entérocolite et de la diarrhée associée chez le hamster de compagnie.
  • L’étiologie de l’entérocolite peut être multifactorielle chez les hamsters de tous âges. Elle inclue des bactéries telles que Clostridium spp. et Campylobacter jejuni, ainsi que des parasites, particulièrement Hymenolepis nana, et même des champignons.
  • La plupart des agents potentiels du “syndrome de la queue mouillée” sont zoonotiques.
  • Les épisodes de diarrhée chez les hamsters peuvent être initiés par des événements stressants tels qu’une température ou une humidité trop élevées, de la surpopulation, de la malnutrition, des changements alimentaires, un transport, ou toute autre maladie intercurrente comme du parasitisme interne.
  • La prévention et le traitement du “syndrome de la queue mouillée” sont centrés sur l’utilisation d’antibiotiques, la modification des conditions d’entretien, la sélection des reproducteurs et l’euthanasie sélective. Ces mesures se montrent en général peu efficaces.

Introduction

La diarrhée est le problème rencontré le plus fréquemment chez le hamster. Dans une étude récente réalisée chez deux centres d’élevage américains, environ 3% des hamsters transportés développent de la diarrhée. La diarrhée provoquée par une entérocolite peut survenir chez les hamsters de tous âges ou races et est fréquemment appelée “syndrome de la queue mouillée” (Fig 1). Les signes cliniques chez l’animal juste sevré incluent de la diarrhée, de l’anorexie, un poil piqué, de la déshydratation, une . . .


To continue you need to be a LafeberVet.com member. (Français), (Español)

Pour continuer, vous devez être un membre LafeberVet.com

Para continuar, debe ser miembro de LafeberVet.com

Already a LafeberVet Member?

Please Login

Références

Alworth L, Simmons J, Franklin C, Fish R. Clostridial typhlitis associated with topical antibiotic therapy in a Syrian hamster. Lab Anim 43(3):304-309, 2009.

Barron HW, Richey L, Hernandez-Divers S, Ritchie B. Etiology, pathology, and control of enterocolitis in a group of hamsters. Proc Annu Conf Assoc Exotic Mammal Vet 2007. Pp. 123-126.

Chang J, Rohwer RG. Clostridium difficile infection in adult hamsters. Lab Anim Sci 41(6):548-552, 1991.

Dillehay DL, Paul KS, Boosinger TR, Fox JG. Enterocecocolitis associated with Escherichia coli and Campylobacter-like organisms in a hamster (Mesocricetus auratus) colony. Lab Anim Sci 44(1):12-15, 1994.

Donnelly TM. Disease problems of small rodents. In: Quesenberry KE, Carpenter JW (eds). Ferrets, Rabbits, and Rodents: Clinical Medicine and Surgery. 2nd ed. 2003.

Frisk DC, Wagner JE, Owens DR. Hamster (Mesocricetus auratus) enteritis caused by epithelial cell-invasive Escherichia coli. Infect Immun 31(3):1232-1238, 1981.

Lesher RJ, Jeszenka EV, Swan ME. Enteritis caused by Pasteurella pneumotropica infection in hamsters. J Clin Microbiol 23(3):448, 1985.

Motzel SL, Gibson SV. Tyzzer’s disease in hamsters and gerbils from a pet store supplier. J Am Vet Med Assoc 197:1776-1778, 1990.

Patterson MM, Schrenzel MD, Feng Y, Fox JG. Gastritis and intestinal metaplasia in Syrian hamsters infected with Helicobacter aurati and two other microaerobes. Vet Pathol 37(6):589-596, 2000.

Percy DH, Barthold SW. Hamster. In: Pathology of Laboratory Rodents and Rabbits, 2nd ed. Ames, Iowa. Iowa State University Press; 2001.