Fiche d’informations de base : Tortues Bordée

Tortues Bordée (Testudo marginata)

Marginated Tortoise Basic Information Sheet

Tortue bordées ou marginata (Testudo marginata) Crédit photo: Crux via Wikimedia


Biologie



La Tortue marginata vie à l’état sauvage en Grèce, en Sardaigne, en Italie, dans le sud de l’Albanie, et sur différentes îles des Balkans. Cette espèce a également été introduite en Turquie. Son milieu naturel est les zones broussailleuses sèches, les forêts et les collines.

Statut de conservation



La tortue marginata est inscrite à l’Annexe 2 de la CITES et son état de conservation est classé comme « préoccupation mineure » par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). La plupart des animaux dans le commerce sont des animaux provenant de l’élevage.

Taxonomie



Classe: Reptilia

Ordre: Chelonia/Testudines

Famille: Testudinidae

Genre: Testudo

Testudo marginata

Testudo marginata marginata

Testudo marginata sarda

En fonction des références, Testudo weissingeri est classé comme une espèce distincte du genre Testudo ou une sous-espèce de la Testudo marginata.


Description physique



Testudo marginata est la plus grande espèce du genre Testudo. La longueur des adultes varie de 25 à 40 cm de long et ceux-ci pèsent jusqu’à 5 kg.

Testudo marginata et Testudo weissingeri ont des caractéristiques d’identification similaires, et T. weissingeri a été initialement considérée comme une population naine de Testudo marginata. La longueur de la carapace de T. weissingeri est normalement de moins de 21,5 cm. Les Testudo Weissingeri peuvent également être distinguées visuellement des Testudo marginata par la couleur de leur carapace.

  • La couleur de la carapace de T. weissingeri est brune terne ou noirâtre, avec des taches jaune grisâtre ou grisonnante.
  • La couleur de Testudo marginata est plus contrastée avec du jaune pâle sur fond noir.

Les tortues marginata possèdent une carapace bombée oblongue. Les écailles supracaudales et les écailles postérieures marginales évasées et en forme de dent de scie. Il existe également quatre ou cinq rangées longitudinales de grandes écailles sur la surface antérieure des pattes avant. Habituellement, il n’y a pas de présence d’éperons sur la queue ou les cuisses.


Régime alimentaire



Les marginatas vivant à l’état sauvage sont herbivores, et consomment principalement des graminées, des fleurs et des fruits. La majorité de l’alimentation en captivité devrait donc être composé de verdure, d’herbes, de fleurs, de légumes et de petites quantités de fruits. Un bol peu profond ou une soucoupe doit être fournies afin que la tortue puisse se tremper et pour qu’elle puisse boire. Voir la Fiche de données de base des tortues méditerranéennes pour plus d’informations.

Conditions d’élevages


TempératureLe gradient de température de jour doit être compris entre 26 et 30°C la journée avec un point chaud à 30-33°C. La température la nuit ne doit pas tomber en dessous de 18 °C.
ÉclairageUn éclairage UVB artificiel est recommandé pour les spécimens vivant en captivité. Voir la Fiche de données de base des tortues méditerranéennes pour plus d’informations.
Taille et conception de la cageSi possible, un logement extérieur est préférable pendant les mois chauds. La plupart des marginatas apprécieront être à l’extérieur dans une zone herbacée bien drainé, protégées et clos. En cas de logement intérieur, celui-ci doit être suffisamment grand pour permettre à l’animal de se déplacer.

Voir la Fiche de données de base des tortues méditerranéennes pour plus d’informations, y compris des informations sur l’hivernage et l’hibernation.


Valeurs physiologiques


La saison de reproductionLa saison de reproduction a lieu d’avril à juin, les œufs sont pondus en juin et juillet
Oeufs par couvéeLes œufs sont au nombre de 3 à 11 par couvée.
Site CouchéLe site de ponte doit faire 10 cm de profondeur afin de permettre aux tortues de creuser
IncubationL’incubation dure 2 à 4 mois, en fonction de la température du sol


Ponction veineuse



Veine jugulaire gauche
Sinus sous carapacier
Le plexus brachial ulnaire peut produire moins d’hémodilution que la veine coccygienne chez les marginata. Voir la Fiche de données de base des tortues méditerranéennes pour plus d’informations.

Médecine préventive



Voir la Fiche de données de base des tortues méditerranéennes pour plus d’informations.

Dominantes pathologiques



Les infections dues à l’herpes virus 3 des tortues terrestres (TeHV3) peut causer une maladie grave et une forte morbidité et mortalité chez les marginata. Voir la Fiche de données de base des tortues méditerranéennes pour plus d’informations.

Quiz


Cliquez ici pour accéder au quiz tortues terrestres LafeberVet.

Bibliographie