Fiche d’Informations de Base : Agame barbu

Agame barbu (Pogona vitticeps)

bearded dragon

Télécharger le Dépliant pour les propriétaires : l’agame barbu PDF

Histoire naturelle



Natif des déserts du centre de l’Australie, le nom de l’Agame barbu vient de sa posture défensive où il déploie son pli de peau localisé sous sa mâchoire ou « barbe ».

Taxonomie



Class: Classe

Ordre: Squamata

Famille: Agamidae

Agame barbu, lézard à collerette, dragon d’eau

Color and size

Couleur et taille


L’agame barbu de type sauvage ou standard est beige à jaune sur son dos avec des tâches irrégulières et un ventre clair. Il y a de nombreuses autres couleurs chez les spécimens issus d’élevage.

En comptant la queue, les agames barbus atteignent souvent une longueur de 60 cm (2 ft). Les juvéniles pèsent environ 2-3 grammes, et les adultes au moins 250 grammes. Les mâles ont tendance à être plus grands et à avoir de plus grosses têtes que les femelles.


Diet

Alimentation



Les dragons barbus sont omnivores, cependant les juvéniles ont besoin d’une alimentation composée de presque 100% de proies, de taille adéquate.

  • Les protéines animales doivent représenter au moins 25% (en volume) du régime alimentaire d’un agame barbu adulte. Proposer des insectes de taille adaptée et gut-loadés (nourris juste avant leur distribution) comme des grillons, des vers de farine géants (morios) et des vers de cire, ainsi que des sauterelles, des criquets et occasionnellement un souriceau rosé. Téléchargez le dépliant pour clients : Nourrir les Reptiles Insectivores pour plus d’informations.
  • Des végétaux vert foncé devraient représenter jusqu’à 50-55% (en volume) de l’alimentation pour les agames adultes. Offrir une variété de végétaux tels que du chou fourrager, du chou kale, de la laitue romaine, du pissenlit, des feuilles de navet, des feuilles de moutarde, des feuilles de betterave, du chou bok choy, de la bette, de l’épinard, de la chicorée ou de la scarole.
  • D’autre végétaux en petits morceaux ou râpés peuvent composer jusqu’à 20% de l’alimentation (courge, courgette, patate douce, brocoli, pois, carotte, haricots, gombo, pousses de soja, tofu).
  • Les fruits ne doivent pas représenter plus que 5% de l’alimentation, et devraient inclure des fruits riches en nutriments comme la papaye, le melon et la banane.
  • Il est possible de proposer occasionnellement des friandises tels que des fleurs non toxiques comme l’hibiscus.

Saupoudrer l’alimentation des adultes non reproducteurs avec une poudre de carbonate de calcium ou un supplément à base de gluconate de calcium, juste avant de les distribuer, une à deux fois par semaine. Cette fréquence doit être augmentée chez les reproducteurs. Saupoudrer tous les repas chez les juvéniles. Les compléments en calcium ne doivent pas contenir ou très peu de phosphore avec un ratio minimum Ca:P de 2:1. Un complément en vitamines et minéraux peut être proposé une fois par semaine. Ce complément doit contenir de la vitamine D, et les agames barbus doivent être exposés aux rayons ultraviolets (en particulier des rayons UVB via des lampes spéciales ou du soleil direct).

Nourrir les adultes tous les jours à tous les deux jours. Les juvéniles doivent être nourris deux fois par jour.


Conditions d’entretien


Température L’agame barbu a une zone de température optimale préférentielle de 27-31°C (80-88°F). Le point chaud devrait atteindre 33-38°C (92-100°F). Les agames barbus se réchauffent vite mais refroidissent très lentement, les mettant à risque de coup de chaleur. Ne jamais exposer un agame barbu directement au soleil quand il est dans son terrarium.
Humidité/eau Bien que les agames barbus vivent bien avec une faible humidité, de l’eau de boisson doit toujours être mise à disposition dans une gamelle peu profonde ou une soucoupe. Les agames se baignent souvent dans leur gamelle et peuvent déféquer dans l’eau. Les gamelles d’eau doivent être nettoyés au moins une fois par jour.
Eclairage Les agames barbus ont besoin d’une luminosité importante pour avoir un appétit et un comportement normaux. Les lampes en céramique, les ampoules à infrarouge et les ampoules à bas-voltage sont inadaptées. Fournir une source de lumière comme la lumière directe du soleil ou une lampe à fluorescence à spectre lumineux complet.
Taille de la cage De manière générale, les agames barbus ont besoin d’un terrarium d’au moins trois fois leur longueur totale (du museau au bout de la queue). A minima, un adulte logé seul a besoin d’un terrarium de 283 L (75 gallons) bien que des enclos de plus grande taille sont conseillés.
Aménagement de la cage Les dragons barbus ont besoin de cachettes (cave en rocher, pot de fleur, boite en carton, etc.) ainsi que de branches de gros diamètre sur lesquelles grimper et aller prendre le soleil. Les branches doivent être assez solides pour supporter le poids d’un adulte. Une source de lumière à spectre complet est nécessaire pour une absorption normale du calcium de l’alimentation.
Structure sociale Les dragons barbus peuvent être logés en petits groupes composés d’un mâle et de quelques femelles. Les éleveurs peuvent parfois faire des groupes de deux mâles et trois à cinq femelles dans de grands enclos.


Espérance de vie


Les agames barbus vivent typiquement 8 à 10 ans.
Les agames barbus atteignent la maturité sexuelle entre 8 et 18 mois, bien que l’activité sexuelle puisse commencer avant 12 mois.


Anatomie/physiologie


Dermatologique Les agames barbus ont une « barbe » ou un pli de peau gulaire, localisé sous leur menton et couvert de larges écailles coniques.
Contrairement aux serpents, les lézards ont une mue fragmentée ou « ecdysis ».
Gastrointestinal : Les muqueuses de la cavité buccale sont normalement jaunes.
Dentition acrodonte : les dents ne sont pas fixées dans des alvéoles, mais sont fragilement attachées aux os de la mâchoire.
Dimorphisme sexuel : Les mâles sont généralement plus grands que les femelles et ont de plus grosses têtes. Les mâles ont aussi des bosses hémipéniennes à la face ventrale de la base de la queue et des pores fémoraux plus gros et plus proéminents. Les pores fémoraux sont des ouvertures via lesquelles des glandes produisent une sécrétion épaisse et cireuse. Ces sécrétions jouent un rôle dans le marquage odorant et la communication phéromonale.



Les agames barbus ont tendance à être des lézards plutôt affables.


Prise de sang



Veine caudale ventrale (coccygienne)


Médecine préventive


  • Examens cliniques réguliers
  • Examens des selles pour recherche de parasites
  • Quarantaine


Maladies importantes


  • Adénovirus des Agamidés 1
  • Coccidiose (Isospora amphiboluri)
  • Stase folliculaire
  • Hyperparathyroïdie secondaire nutritionnel ou maladie métabolique des os
  • Maladie parodontale
  • Maladie rénale

**Connectez-vous pour voir les références**

Références