Fiche d’informations de base : Furet

Furet (Mustela putorius furo)

ferret

Histoire naturelle



Le furet domestique dérive probablement du putois (M. putorius putorius) (Chitty 2009). Les furets sont utilisés en tant qu’animaux de chasse (dans la tradition ancestrale du « furetage »), de compagnie et de laboratoire. Aux Etats-Unis, les furets sont élevés dans des fermes à furets où ils sont stérilisés à l’âge de 6 semaines. Après chaque procédure, un tatouage est réalisé sur le pavillon auriculaire. En anglais, les furets mâles sont appelés « hobs », les femelles « jills », et les jeunes « kits ». Les bébés furets sont appelés furetons en français.

Taxonomie



Class: Mammalia

Ordre: Carnivora

Famille : Mustelidae – belettes, moufettes, hermines, loutres, blaireaux

Couleurs



Les furets peuvent être de couleurs variées, dont albinos et zibeline sable ou putoisé (« sable en anglais) sont les deux couleurs originales. Les autres standards de couleur sont définis dans la liste de
l’Association Américaine du Furet (The American Ferret Association) et incluent notamment les couleurs noir, zibeline noir (ou « black sable » en anglais), champagne et chocolat. Les standards de marquage incluent panda, blanc aux yeux noirs (DEW ou « dark-eyed white » en anglais), roan, color point ou siamois.

Les furets aux marquages blancs forts sur la tête ont une prédisposition génétique à la surdité (Fehr and Sassenburg 2015).

Alimentation


Les furets sont des carnivores stricts. Les furets sauvages se nourrissent des carcasses fraîches entières de leurs proies (Chitty 2009). Aux Etats-Unis, il est conseillé de nourrir les furets de compagnie avec un aliment pour furet de haute-qualité. Un aliment pour chat à base de protéines animales peut être utilisé si un aliment pour furet n’est pas disponible (Bell 1999). Le taux de protéines devrait être de 30-35% et le contenu en lipides de 15-20%. Eviter les aliments pour chatons car ils contiennent des taux de lipides plus élevés que nécessaire.

Au Royaume-Uni et en Europe, les furets de compagnie sont parfois nourris avec des carcasses fraiches de bonne qualité en lieu et place des croquettes ou pâtée pour furets (Chitty 2009). Des compléments vitaminiques peuvent être nécessaire pour les furets nourris avec des carcasses décongelées (Chitty 2009).

Les préférences alimentaires se développent pendant les premiers mois, ainsi différents types d’aliments devraient être proposés aux jeunes furets (Quesenberry & Carpenter 2012).

Conditions de vie



Bien que techniquement nocturnes, les furets peuvent facilement ajuster leur mode de vie à l’activité humaine (Ball 2002). Héberger les furets dans des cages à plusieurs étages avec un fond plein. Leur fournir des tissus et autres objets leur permettant de fouir et de se cacher. Les furets sont aussi fréquemment entrainés à utiliser une litière (Boyce 2001).

Ne jamais permettre aux furets d’être libres dans la maison. Les sorties doivent être supervisées et limitées à une pièce ou une partie de la maison « ferret-proof ».

Valeurs physiologiques normales

600-2000 g

32-34 jours

Température 100-103 F 37.8-39.4 C
Fréquence cardiaque 180-250 bpm
Fréquence respiratoire 30-40 bpm
Poids 600-2000g Les mâles sont plus gros que les femelles.
Espérance de vie moyenne 6-10 ans
Maturité sexuelle 99-12 mois
Gestation 41-42 jours
Taille des portées 8
Poids de naissance 6-12 g
Eruption des premières dents 3 semaines
32-34 days
Age au sevrage 6-8 semaines
Consommation d’eau quotidienne 75-100 ml
Température ambiante optimale 18-21 °C (65-70 °F)
Humidité ambiante optimale 40-65 %

Anatomie / physiologie


.

Peau et phanères Une mue saisonnière a lieu, particulièrement chez les furets vivant en extérieur, le pelage s’éclaircit pendant l’été et devient plus sombre en hiver. Même chez les furets déglandés et castrés, les glandes sébacées cutanées produisent une odeur musquée (Chitty 2009). L’absence de glandes sudoripares rend les furets sensibles au stress thermique.
Formule dentaire Gastrointestinal I3/3 C1/1 PM3/3 M1/2
Tractus digestif court et simple sans caecum ni valve iléo-caecale.
Musculosquelettique Les furets ont un corps mince et long avec une colonne vertébrale très flexible. La formule vertébrale est C. 7, T. 15, L. 5-7, S. 3 (fusionnées), Cd. 18. Le thorax est très long avec 15 paires de côtes.

Les membres sont relativement courts, et chaque patte possède cinq doigts (Chitty 2009).

Les furets possèdent des mâchoires puissantes grâce à leurs muscles masticatoires développés (Chitty 2009)

Sens Petits pavillons auriculaires et bulles tympaniques bien développées. Olfaction fortement développée ; vision modérément développée (Chitty 2009).
Urogénital Les kystes rénaux sont des trouvailles fortuites fréquentes. Les furets mâles possèdent un os pénien en forme de J. Les femelles ont une ovulation déclenchée. .
Cardiovasculaire Le cœur se situe plus caudalement dans le thorax que chez les chiens et chats de même format.
Respiratoire L’espace entre les cornets nasaux est très étroit ventralement, ce qui rend le passage d’une sonde nasogastrique difficile.
Hématopoiétique Des groupes sanguins n’ont pas été mis en évidence chez les furets et la transfusion est donc possible (sans cross-match) avec peu de risque (Marini 2014).
Endocrinien La stérilisation précoce et l’absence de photopériode naturelle peuvent prédisposer les furets à la maladie surrénalienne. .



Les furets sont doux de nature et grégaires, et nécessitent généralement une contention minimale. Les furets peuvent être contenus:

  1. En les tenant par la peau du cou et en extension. Au lieu de soutenir les membres pelviens comme chez un chat, tenir le bassin avec l’autre main.
  2. Enrouler le furet dans une serviette fine pour faire un burrito de furet.


Le volume sanguin totale d’un furet est de 40-60 mL ; jusqu’à 10% de ce volume peut être prélevé chez un furet en bonne santé.

Volumes importants :  Veine jugulaire, veine cave crâniale

Petits volumes:  Veine céphalique ou veine saphène latérale

La veine jugulaire des furets est plus latérale que chez les chats.

La peau est épaissie en région cervicale chez les furets mâles entiers.

Médecine préventive


Une consultation annuelle est recommandée jusqu’à ce que les furets atteignent 3-4 ans, puis des consultations biannuelles. La quasi-totalité des furets aux Etats-Unis sont déglandés et stérilisés avant qu’ils ne soient vendus. Comme les femelles ont une ovulation déclenchée, elles devraient systématiquement être stérilisées pour prévenir le risque d’œstrus permanent et d’anémie secondaire potentiellement fatale.

Les femelles stérilisées chirurgicalement ont aussi un risque élevé de développement de maladie surrénalienne. La stérilisation chimique à l’aide d’un implant de desloréline réduit le risque de maladie surrénalienne (Schoemaker et al 2018).

Vacciner
les furets contre la rage et la maladie de Carré. Les furets sont extrêmement sensibles à la maladie de Carré et des infections post-vaccinales ont été rapportées avec l’utilisation de vaccins pour chiens. De ce fait, les furets ne devraient pas être vaccinés avec des vaccins autorisés uniquement pour les chiens (Meredith 2009).


Maladies importantes


** Connectez-vous pour voir les références**

Références