La cathétérisation urétrale chez le furet

Introduction

Une obstruction urétrale est généralement associée à une maladie surrénalienne chez le furet domestique. La maladie surrénalienne peut provoquer une hausse des taux d’androgènes, qui à son tour, peut provoquer une hypertrophie prostatique. Une prostatomégalie peut comprimer l’urètre causant une obstruction de l’émission de l’urine.

Le cathétérisme urétral d’un furet mâle est difficile en raison de la petite taille du pénis et de la forme en J de l’os pénien. Les principes du cathétérisme ainsi que la pose du cathéter sont essentiellement les mêmes que chez le chat domestique.

Vidéo

Vidéo produite par le Dr M. Scott Echols et commentée par le Dr Natalie Antinoff.

Équipement nécessaire

  • Un cathéter 24G avec le mandrin retiré
  • Un cathéter urinaire (voir l’étape 1 ci-dessous)
  • Du lubrifiant stérile
  • Des gants stériles
  • Une solution de chlorhexidine diluée
  • Un soluté salé stérile
  • Des compresses stériles
  • Des champs stériles
  • Des seringues
  • Du fil de suture
  • Du ruban adhésif médical
  • Un porte-aiguille
  • +/-Un collier élisabéthain

Complications possibles

Une déchirure ou une rupture urétrale peut être secondaire à des tentatives de cathétérisme répétées ou traumatiques.

Étape par étape

    • Choisissez une sonde urinaire conçu utilisable chez le furet comme une sonde urinaire pour chat. Un cathéter veineux de 20 à 22G peut servir de sonde urinaire et une sonde urétrale en latex de caoutchouc rouge de 3.5 FR peut être utilisée chez de grands furets mâles.
    • Anesthésier le furet pour atteindre une relaxation musculaire suffisante pour la mise en place de la sonde urinaire. Eviter la kétamine car celle-ci est excrétée par les reins.
    • Réchauffer l’animal et utiliser des agents analgésiques tels que la buprénorphine (0,01 à 0,3 mg / kg q8-12h SC, IM, IV), le butorphanol (0,1-0,5 mg /kg q4-6h SC, IM ou de 0,025 à 0,1 mg /kg /h IV), ou le fentanyl (2,5 à 5,0 µg/kg/h).
    • Placer le patient en décubitus dorsal.
    • Extérioriser le pénis en appliquant une pression sur la partie crânio-dorsale du prépuce.
      Extrusion du pénis furet

      Figure 1. Extrusion du pénis furet. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

      Une fois que le pénis est extériorisé, saisissez le prépuce à la jonction muco-cutanée avec une compresse (non représenté ici) afin de prévenir le glissement du pénis dans le prépuce.

    • Nettoyer délicatement le pénis avec une solution diluée de chlorhexidine et un soluté salé stérile.
    • Utiliser le cathéter de 24G afin d’identifier la petite ouverture de l’urètre, en forme de fente, située sur la surface ventrale du pénis juste au-dessus de la courbe en forme de J. Insérez délicatement le cathéter entre les deux projections osseuses du pénis.
      Utilisation d'un cathéter 24G dépourvu du mandrin pour découvrir l'ouverture de l'urètre

      Figure 2. Utilisation d’un cathéter 24G dépourvu du mandrin pour découvrir l’ouverture de l’urètre. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

      Dilater l'urètre avec un cathéter d’un calibre de 24G dépourvu de mandrin

      Figure 3. Dilater l’urètre avec un cathéter d’un calibre de 24G dépourvu de mandrin. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

    • Une fois l’ouverture de l’urètre dilatée avec le cathéter 24G, il est généralement plus facile pour la sonde urinaire d’être insérée puis laissée en place.

      Insert the urethral catheter

      Figure 4. Une fois l’ouverture de l’urètre dilatée, il est généralement plus facile d’insérer la sonde urinaire. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

    • En cas de résistance, un soluté salé peut servir à une hydropulsion afin de permettre l’introduction de la sonde urinaire. Si la résistance persiste, procédez avec prudence car une déchirure ou une rupture de l’urètre est possible.
    • Une fois la sonde en place, rincer la vessie avec un soluté salé stérile. D’importantes quantités de sang et parfois une pyurie peuvent être présents.
    • Fixer votre sonde urinaire à l’aide de points simples cutanés fixés sur le prépuce.
Fixation de la sonde urinaire par des sutures

Figure 5. Fixation de la sonde urinaire par des sutures. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

  • Attacher la sonde urinaire un système de collecte fermé fabriqué à partir d’une tubulure reliée à une poche urinaire.
  • Certains cliniciens utilisent une collerette et placent un jersey le long du thorax du furet pour permettre une protection de la sonde urinaire. Maintener la collerette en entrecroisant des compresses sous les pattes antérieures en suivant une figure en huit ou en plaçant un morceau de mousse entre le cou et les épaules pour éviter tout glissement de la collerette.

Garder en place la sonde urinaire pas plus de 1 à 3 jours. Voir la fiche « Les obstructions de l’urètre chez le furet » pour obtenir des conseils sur la surveillance et le suivi de la mise en place d’une sonde urinaire.

Si les tentatives de cathétérisme urétral sont infructueuses, l’objectif est de stabiliser suffisamment le patient afin qu’il puisse subir une laparotomie exploratrice et une cystotomie d’urgence. Effectuer une cystocentèse l’aide d’un épijet et d’un robinet à trois voies pour un drainage rapide de la vessie. La cystocentèse ne doit être effectuée qu’une seule fois car le risque de fuites urinaires et d’uroabdomen augmente chaque fois que la paroi vésicale est traversée. Il est conseillé de référer le patient vers des confrères spécialistes dès que possible car leur prise en charge peut nécessiter une laparotomie exploratrice au cours de laquelle des procédures supplémentaires telles qu’une surrénalectomie pourra être réalisée.

Référence