Surveillance de la Pression Sanguine chez les Espèces d’Animaux Exotiques

Points clés

  • La pression sanguine est fréquemment mesurée pour évaluer le fonctionnement cardiovasculaire.
  • La pression artérielle moyenne est la mesure qui est la plus importante cliniquement car elle représente la pression moyenne motrice permettant la perfusion des tissus.
  • Il est possible d’obtenir des mesures de pression sanguine artérielle directes hautement précises et fiables en utilisant l’artère auriculaire central chez le lapin et l’artère coccygienne chez le furet. Il peut être très difficile d’obtenir des mesures précises chez les autres animaux exotiques de compagnie, et plus particulièrement chez les oiseaux de moins de 2 kilogrammes et les reptiles.
  • La pression sanguine indirecte est le plus fréquemment mesurée par écho-Doppler ou à l’aide de moniteurs oscillométriques non invasifs. Il existe a des désavantages significatifs associés à l’utilisation de moniteurs oscillométriques chez les animaux d’espèces exotiques.
  • Bien que la précision des mesures de pression sanguine indirecte puisse être mauvaise en raison de la taille ou de l’anatomie des patients, l’observation de tendances de la pression sanguine au cours d’une anesthésie peut fournir des informations utiles cliniquement.
  • Quel que soit le moniteur utilisé, il est important de maintenir un rapport d’environ 40% entre la largeur du brassard et la circonférence du membre pour réduire la marge d’erreur.
  • Les sites permettant de mesurer la pression sanguine indirecte chez les petits mammifères incluent l’artère femorale, l’artère saphène médiale, la branche carpale dorsale de l’artère radiale, l’artère coccygienne ventrale, et l’artère auriculaire.
  • Les sites classiques pour le positionnement de la sonde Doppler chez le patient aviaire comprennent les artères tibiotarsale et radiale. Le brassard de pression est placé sur l’humérus ou le fémur distal.
  • Bien que des variations énormes puissant être observées, une mesure de pression sanguine Doppler supérieure à 90 mm Hg est généralement considérée acceptable chez les oiseaux et les mammifères.
  • La pression sanguine au repos chez les reptiles est fortement influencée par la température, toutefois, les chéloniens tendent à avoir les valeurs moyennes les plus faibles (15-30 mm Hg). Certains varans ont des pressions artérielles au repos similaires aux Mammifères, variant entre 60-80 mmHg.

La pression sanguine est un déterminant important du travail du cœur et est fréquemment mesurée pour évaluer les performances cardiovasculaires. La pression sanguine artérielle est fonction de la fréquence cardiaque, du volume sanguine, du volume d’éjection systolique, et de la compliance artérielle . . .


To continue you need to be a LafeberVet.com member. (Français), (Español)

Pour continuer, vous devez être un membre LafeberVet.com

Para continuar, debe ser miembro de LafeberVet.com

Already a LafeberVet Member?

Please Login