Les Graines Fréquemment Proposées aux Oiseaux de Compagnie

Introduction

Dans leur habitat originel, certains perroquets tels que les perruches calopsittes et les perruches ondulées perruches ondulées, ainsi que de nombreux cacatoès et aras sont des consommateurs de graines. Ces oiseaux sont capables de consommer une alimentation équilibrée du fait de la grande variété de graines consommées (plus de 60 types différents). Les mélanges de graines commerciaux ne permettent pas d’obtenir l’équilibre souhaité en nutriments, notamment en vitamines A, D3, E et K, certains acides aminés, calcium, et en autres minéraux. Avec le temps, les régimes alimentaires constitués de graines conduisent à une carence en vitamine A, une dégradation de la qualité du plumage et un affaiblissement du système immunitaire.

Il existe deux types de graines disponibles pour l’alimentation des oiseaux de compagnie: les graines oléagineuses et les graines non oléagineuses. Les graines oléagineuses sont une source riche en énergie et en vitamine E. Les graines oléagineuses telles que les graines de tournesols contiennent au moins 50% de matières grasses et sont pauvres en calcium. Les graines non oléagineuses telles que le millet contiennent beaucoup moins de matières grasses comparativement aux graines oléagineuses et l’énergie est conservée sous la forme d’amidon. Il est très courant que les oiseaux nourris uniquement avec un mélange de graine consomment une quantité excessive de graines oléagineuses et développent de l’embonpoint. Bien que cela soit moins fréquent, certains petit perroquets tels que les perruches calopsittes peuvent occasionnellement consommer des graines non oléagineuses telles que le millet à l’exclusion de tout le reste. Ces oiseaux voient leur état corporel se dégrader alors qu’ils continuent à manger avec un très bon appétit, essayant d’extraire suffisamment de ressources nutritionnelles à partir de ces graines non oléagineuses, contenant des niveaux non significatifs de matières grasses, de protéines, de vitamines et de minéraux.

Bien que les mélanges de graines ne devraient jamais être recommandés pour les perroquets de compagnie, il est toujours prudent de conserver un mélange de graines fraîches pour les patients hospitalisés. De façon additionnelle, des graines de tournesol écossées ou des cœurs de tournesol pour oiseaux peuvent être achetés dans les animaleries ou des magasins d’aliment biologique. Les graines de tournesol écossées ont une densité énergétique importante et sont excellentes pour nourrir, à court-terme, un perroquet de compagnie hospitalisé qui est habitué à manger des graines mais qui manque d’énergie ou d’intérêt pour ouvrir les graines. Conserver les cœurs de tournesol pour oiseaux dans un endroit sec et frais.

Les graines oléagineuses

Graines de tournesol noir

Plus les graines de tournesol sont sombres, plus elles sont riches en matières grasses. En conséquence, les graines de tournesol noir, avec une fine cosse, sont particulièrement riches en énergie (Fig. 1).

Les graines de tournesol noires sont particulièrement riches en matières grasses

Figure 1. Les graines de tournesol noires sont particulièrement riches en matières grasses. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Graines de tournesol striées

Les graines de tournesol striées sont plus grandes et plus épaisses (Fig. 2). Bien qu’elles soient toujours riches en matière grasse, la densité énergétique de ces graines est moindre que celle des graines de tournesol noir.

Graines de tournesol striées

Figure 2. Graines de tournesol striées. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Graines de carthame

Les graines de carthame sont des graines blanches, luisantes et en forme de cône ressemblant aux graines de tournesol blanc (Fig 3).

Graines de carthame

Figure 3. Graines de carthame. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Graines de Niger

Les graines de niger, ou nyger, sont fréquemment inclus dans l’alimentation des petits oiseaux chanteurs tels que les serins et les canaris (Fig 4). Le niger est importé d’Afrique et d’Asie où il est stérilisé de sorte à ce qu’il ne s’implante par en Amérique du Nord.

Les graines de niger sont des graines oléagineuses fréquemment proposées aux passereaux chanteurs

Figure 4. Les graines de niger sont des graines oléagineuses fréquemment proposées aux passereaux chanteurs. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Les graines non oléagineuses

Millet

Les graines de millet sont petites, rondes et sont fréquemment consommées par les petites espèces se nourrissant au sol tels que les perruches ondulées et les perruches calopsittes. Le millet blanc commun, dont la graine est de couleur crème, est un constituant populaire des mélanges de graines (Fig 5).

Le millet est une graine non-oléagineuse dépourvue de valeur nutritionnelle significative

Figure 5. Le millet est une graine non-oléagineuse dépourvue de valeur nutritionnelle significative. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Graine d’alpiste des canaries

Les graines d’alpiste des canaries sont fréquemment proposées dans l’alimentation des petites espèces d’oiseau. (Fig 6).

Graine d’alpiste des canaries

Figure 6. Graine d’alpiste des canaries. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Sorgho (Milo)

Le sorgho ou “gros mil” est une graine rouge, ronde dont la taille est approximativement deux fois plus grande que celle du millet. (Fig 7). Le sorgho est souvent un constituant majeur des mélanges de graines bon marché, mais il est rarement bien consommé par la plupart des oiseaux.

La plupart des oiseaux ne consomment pas préférentiellement le sorgho (ou gros mil)

Figure 7. La plupart des oiseaux ne consomment pas préférentiellement le sorgho (ou gros mil). Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Références